opinionsPatriotismeabonnés

Les uniformes du SNU sont-ils fabriqués en France ?

30/04/2021

VOS IDEES. Cette semaine, notre abonné nous fait savoir que les uniformes du service national universel pourraient être fabriqués à l’étranger et notamment en Afrique. Un aspect du programme qui fait tache sur le programme censé transmettre les valeurs de la France.

Les uniformes du SNU sont-ils fabriqués en France ?

Nous mettons à l’honneur aujourd’hui l’idée qui a recueilli le plus de mentions « j’aime » dans la section « vos idées » la semaine dernière (entre le lundi 19 avril et le dimanche 25 avril). Elle a été publiée le 20 avril par notre abonné Lunetier :

« La fabrication des 3500 tenues du "service national universel" revient à une entreprise produisant déjà les uniformes des policiers et des gendarmes. Elle dispose notamment de deux usines, en Tunisie et à Madagascar. Le gouvernement refuse de communiquer sur le sujet. - Exigeons que ces équipements soient réalisés en France par des entreprises françaises. »

Après vérification, ce message de notre abonné est directement tiré d’un article de la section CheckNews de Libération en date du 29 juin 2019. À l’époque, le journal avait montré que l’uniforme du service national universel, bien que dessiné par des élèves du lycée Le Corbusier à Tourcoing et du lycée Diderot à Marseille, n’était pas fabriqué en France.

En particulier, l’article en question évoque l’entreprise française Paul Boyé Technologies comme étant responsable de la production de l’habillement des gendarmes et policiers français. L’entreprise avait en effet remporté l’appel d’offres public du ministère de l’Intérieur en 2018. Or, selon Libération, « c'est vraisemblablement à ce marché qu'a été adossée la production des tenus du SNU. »

Il s’agirait en fait de la gamme « uniformes standards » de l’entreprise, fabriquée, selon un rapport de 2008, à Madagascar et en Tunisie : « Les petites et grandes séries (uniformes standards) sont fabriquées dans les deux sites étrangers : Madagascar (à Antananarivo) produit 3 000/jour vêtements dessus en coton, vestes et pantalons, 1 500/jour pantalons et blousons drap, 500/jour parkas étanchées et 200/jour housses de gilets pare-balles, survestes de combats et gilets modulaires. En Tunisie (Tunis)...

Contenu réservé aux abonnés

75 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+