opinionsIslam

L'impossible et illusoire "islam de France" (partie 1)

OPINION. Ceux qui se pâment devant la signature de la charte des principes pour l'islam de France n'ont peut-être pas analysé en détail son contenu. C’est ce qu’a fait Philippe Franceschi pour nous en proposer une approche détaillée. Première partie d’une analyse brûlante.

L'impossible et illusoire "islam de France" (partie 1)

La charte des principes pour l'islam de France demandée par Emmanuel Macron au Conseil français du culte musulman (CFCM) a été présentée au Président de la République ce 18 janvier 2021. Plusieurs versions circulaient et le recteur de la grande mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, s'était retiré du travail en cours en décembre 2020, accusant la composante islamiste de procéder à des remises en cause presque systématiques des passages les plus importants. Le projet n'a pas été signé par trois fédérations (les deux fédérations d’origine turque et l’association Foi et Pratique, le Tabligh, d’inspiration indo-pakistanaise).

Si la version présentée est plus exigeante sur le plan républicain, des non-dits peuvent laisser perplexe et rien n'est gagné en ce qui concerne son application car elle doit encore faire l'objet de consultations locales pour sa mise en œuvre et son acceptation par les imams de terrain. Cette charte n'est-elle pas plutôt un texte rédigé par une instance dont on sait qu'elle est peu représentative de l'avis de la majorité des musulmans en France, afin d'accéder à la demande présidentielle ? Déjà en 2015, Bernard Cazeneuve avait créé une « nouvelle instance de dialogue avec l'islam de France » qui avait aussi pour mission de régler les questions sensibles de la formation des imams et du financement des mosquées ! C'était déjà un aveu des ratés du CFCM. Qui s'en souvient ? Et que penser de la création de l'association musulmane pour l'islam de France (AMIF) en 2019, sous l'égide d'Hakim El Karaoui, sherpa d'Emmanuel Macron pour l'islam, chargée elle aussi des mêmes missions...Quel désordre ou plutôt quelle incertitude au sein du pouvoir !

Soyons réalistes devant ces échecs répétés. Ne l'oublions pas le mot « islam » signifie la « soumission » et la sujétion aux ordres de Dieu. Après tout, cette charte...

Contenu disponible gratuitement

89 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+