opinionsMacron

"Océrisation", ou quand la Macronie organise une OPA sur les demandes des Français

14/02/2022

OPINION. Vous souvenez-vous du Grand Débat, organisé à grand renfort de communication par l'exécutif pour désarmorcer un réveil des Gilets jaunes ? Eh bien, la Macronie n'a pas vraiment tenu ses promesses de transparence…

"Océrisation", ou quand la Macronie organise une OPA sur les demandes des Français


« Les cahiers citoyens ouverts dans les mairies seront mis en ligne sous licence libre ». Ainsi parlait Emmanuel Macron dans sa « lettre aux français » publiée le 13 janvier 2019.  Le Grand Débat était lancé dès le 15 Janvier.

On connaît la suite. Les cahiers de doléances se multiplièrent à travers le pays. Nonobstant les comptes rendus des 10.000 réunions publiques, conférences et débats locaux, les doléances de 2019 s’amoncelèrent : ce furent 500.000 contributions et courriers envoyés par les citoyens à la mission du Grand Débat, plus de 400.000 contributions enregistrées sur la plateforme en ligne dédiée. Transmis par les communes au pouvoir central, ils représentaient un immense sondage de la France profonde et des Français en cette période de Gilets jaunes ; tout comme le furent sous Louis XVI, en janvier 1789, les cahiers de doléances présentés au souverain. D’ailleurs, ces derniers continuent toujours à inspirer les historiens contemporains, spécialistes de cette époque.

Dans sa lettre aux Français, Emmanuel Macron avait pourtant pris un engagement fort devant tous les citoyens : « pour garantir votre liberté de parole, je veux que cette consultation soit organisée en toute indépendance, et soit encadrée par toutes les garanties de loyauté et de transparence. » Emmanuel Macron avait aussi bien insisté sur la perspective donnée à ces cahiers de doléances : « Ce n’est ni une élection, ni un référendum. C’est votre expression personnelle, correspondant à votre histoire, à vos opinions, à vos priorités, qui est ici attendue, sans distinction d’âge ni de condition sociale. C’est, je crois, un grand pas en avant pour notre République que de consulter ainsi ses citoyens. Vos propositions permettront donc de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international. »

Une...

Contenu disponible gratuitement

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+