opinionsGouvernement

Un État où les contre-pouvoirs n’opèrent plus n’a point de Constitution

26/01/2022

OPINION. Vendredi, le Conseil constitutionnel a validé la loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal entrée en vigueur ce lundi. Le signe d’un affaiblissement des contre-pouvoirs ?

Un État où les contre-pouvoirs n’opèrent plus n’a point de Constitution


L’exécutif se moque du Conseil constitutionnel qui, composé pour partie d’anciens politiques, oublie parfois de faire du droit constitutionnel. Le Conseil a même validé des violations flagrantes de procédures constitutionnelles votées par l’Assemblée. Il n’y a plus de contre-pouvoirs en macronie.

La loi de « l’Emmerdeur » autoproclamé est passée sans que le Parlement ne bronchât, en dehors de protestations de façade. Les amendements de l’opposition ont été superbement ignorés et les députés de la majorité n’ont pas perdu beaucoup de temps à les écouter : ils avaient mieux à faire et ils étaient donc ailleurs. Quant aux amendements du Sénat, ils s’en tamponnèrent comme toujours, ce qui est somme toute assez logique pour une chambre d’enregistrement.

Dans sa décision où il valide la loi, le Conseil constitutionnel exhorte l’exécutif à tenir compte des réalités dans la mise en œuvre du passe vaccinal. Cela rassure, mais il fait fi de la plus importante de toutes : le vaccin ne vaccine pas. Il n’empêche ni contamination ni transmission, ce que même l’exécutif ne conteste plus. Il ne sert donc en rien la politique d’éradication du virus. Que tous, Macron, Castex et Véran, ne cessent d’affirmer que le passe vaccinal n’est là que pour forcer les non-vaccinés à se faire inoculer, n’interpelle pas plus le Conseil sur ce qu’est cette loi : un chantage au vaccin, sous peine de bannissement social, que le Conseil valide. La saillie de Macron de vouloir emmerder une partie des Français et les déchoir de leur citoyenneté sans qu’ils n’aient enfreint la moindre loi a dû lui échapper. Enfermés dans leur tour d’ivoire, ils ont décidé de n’y voir rien du tout.

Le « million de nouveaux primo vaccinés » dont se targuent Castex, Véran et Attal ne sont pas, malheureusement, les personnes qui devraient être ciblées...

Contenu disponible gratuitement

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+