opinionsViolences

Un été "ensauvagé"

07/08/2020

L’été n’est pas de tout repos dans le cher pays de notre enfance. Nous avons sélectionné trois faits (pas si divers) survenus ces trois derniers jours en France. De gravité différente, chacun témoigne d'un terrible climat de violence.

Un été "ensauvagé"

Mardi 4 août, 7h40, Lyon : Dans une boulangerie, deux femmes, âgées de 20 à 40 ans, ont commandé des boissons chaudes. Alors que celles-ci sont en cours de préparation, la serveuse en profite pour s'occuper d’autres clients. Cela ne plaît pas aux intéressées qui la rouent de coups avec une béquille, lui crachent dessus et profèrent des propos racistes anti-français. La boulangère a obtenu 10 jours d’ITT. L’identification des deux crapules, toujours en fuite, est en cours.

Mardi 4 août, 22h30, Saint-Philippe-d’Aiguille (33) : Alerté pour des nuisances sonores, le maire de la commune se rend à la rencontre d'une bande qui joue à la pétanque en écoutant de la musique sur la place du village. Alors que la situation semble être réglée à l’amiable et que l'édile tourne les talons, l’un des "jeunes" se jette sur lui pour le ruer de coups au visage. Le maire a dû être hospitalisé. Le voyou est toujours en fuite.

Jeudi 6 août, 4h00, Le Mans: Appelées en renfort par les pompiers, les forces de l'ordre se rendent au secours d’un automobiliste visiblement ivre et endormi en pleine voie. Refusant d'obtempérer, le conducteur démarre son véhicule et percute l’un des policiers, âgé de 43 ans et père de trois filles, qui décède sur le coup. A 26 ans, l'auteur de cet effroyable homicide a déjà été condamné deux fois pour des faits du même acabit.

Dans un tel contexte, il serait temps que l'Etat cesse de se contenter de vaines déclarations de principe et prenne ses responsabilités. Notre contributeur, le Major Moulin, en appelle directement aux gouvernants: "Monsieur le président de la République, Monsieur le ministre de l'Intérieur, Monsieur le Garde des Sceaux, vous avez le devoir de protéger la nation française des délinquants et des criminels  La Constitution vous prête la responsabilité de la sureté de...

Contenu disponible gratuitement

7 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi