Elections européennesRaphaël GlucksmannabonnésContenu payant

Cohn-Bendit, Attali, Minc : quand le « cercle de la raison » s’énamoure de Raphaël Glucksmann

ARTICLE. Après avoir glorifié le président “disruptif” Emmanuel Macron lors de son premier mandat, les membres du « cercle de la raison » ont retourné leur veste et se sont trouvé un nouveau poulain pour les élections européennes, en la personne de Raphaël Glucksmann. Mais dans les sondages, ce n'est pas vraiment la fête.

Raphaël Glucksmann
MUSTAFA SEVGI/SIPA


« Une telle liste avec un vrai programme peut attirer toute la gauche de la macronie ». Ces mots sont ceux de Daniel Cohn-Bendit, ancien fervent soutien d’Emmanuel Macron. Sa nouvelle coqueluche ? Raphaël Glucksmann, fondateur du mouvement Place publique et député au Parlement européen. La probable tête de liste du Parti socialiste aux futures élections européennes de juin prochain, âgée de 44 ans, s’attire la confiance d’anciens pro-Macron.

Adoubé par le patron du PS Olivier Faure, Raphaël Glucksmann a également reçu...

Vous aimerez aussi