politiqueSociété

Convention Climat : La grande imposture !

La Convention citoyenne pour le climat a rendu ses conclusions aujourd'hui. Jean-Paul Pelras en profite pour démonter cette imposture pseudo-démocratique.

Convention Climat : La grande imposture !

Quand, en mars dernier, les pouvoirs publics nous ont demandé de remplir nous mêmes nos autorisations de sortie, nous aurions du nous douter de quelque chose. Et, dans le même temps, prendre la mesure de notre docilité, de notre capacité à nous résigner. Et voila que quelques semaines plus tard, après nous avoir fait le coup du Grand débat en 2019, le gouvernement vient donc de lancer sa Convention citoyenne pour le climat en invitant 150 personnes tirées au sort à fournir 150 propositions. Étrange habitude prise par l’État qui consiste à consulter toutes les 5 minutes et à déléguer quelques portions de pouvoir qu’il reprend, in petto, dès que les copies sont restituées. 150 élèves, 150 propositions. Un compte rond en quelque sorte, suffisant, bien calibré, avec lequel nous devrons composer alors que 67 millions d’individus attendent à la porte, alors que ce ne sont peut-être pas les bonnes propositions, alors que d’autres sujets sociaux ou économiques sont au cœur de nos préoccupations. Alors que les Français n’attendent pas des questions, mais plutôt des réponses.

Ou comment renverser une situation avec des conventions placebo (comme le fut d’ailleurs la Loi EGalim). En médiatisant un leurre démocratique qui finira dans les placards de l’Histoire soigneusement rangé à coté de ces cahiers citoyens ayant servi à occuper ceux qui pensent que les lettres au Père Noël finissent toujours par arriver. Mais voyons un peu ce que ces pastoureaux sagement installés derrière leurs pupitres nous ont mitonné du côté du Conseil économique et social où ils ont eu, privilège suprême pour des citoyens lambda, l’honneur de siéger. Dans le désordre, nous trouverons la rénovation énergétique des bâtiments avec une panoplie de mises aux normes qui risque d’être moyennement appréciée par les intéressés puisqu’il est question de contraindre les propriétaires occupants et bailleurs à

Contenu disponible gratuitement

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+