politiqueInsécuritéabonnés

Darmanin s’attaque aux Daltons… enfin essaye !

15/11/2021

ARTICLE. Alors que les rappeurs surnommés « les Daltons » sévissent à coup de rodéos urbains dans Lyon et ses alentours, Gérald Darmanin s’agace. Ce lundi matin, sur Cnews, il demande à Instagram de supprimer le compte des activistes lyonnais. Mais le réseau social ignore pour le moment la requête française.

Darmanin s’attaque aux Daltons… enfin essaye !


Décidément, que l’État français et sa justice sont malmenés dans la séquence médiatique dite des « Daltons » ! Malgré les interpellations et les condamnations, rien n’y fait, le groupe d’activistes lyonnais continue ses rodéos urbains diffusés en direct sur Instagram. Alors, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a expliqué au micro de CNews ce lundi 15 novembre : « Je dis à Instagram qu’il faut fermer leur compte (…) Je ne comprends pas pourquoi le groupe Facebook [propriétaire d’Instagram] ne ferme pas ce compte ». Problème, le membre des GAFA ne semble pas être disposé à y répondre « Cela fait trois jours que nous leur écrivons. On va commencer effectivement à se fâcher », s’agace lors l’ancien maire de Tourcoing.

Trois jours. Voilà trois jours qu’un ministère régalien d’un État pluricentenaire se trouve dans l’incapacité de faire fermer un compte sur un réseau social. Le compte des Daltons est pourtant bel et bien en non-conformité avec le règlement d’Instagram, qui stipule que « Vous ne pouvez rien faire qui soit illégal, trompeur ou frauduleux, ni agir dans un but illicite ou interdit ». Nul besoin de préciser que ces rodéos sont bel et bien interdits par la justice. La loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les rodéos motorisés a porté « à deux ans d’emprisonnement et à 30 000 € d’amende lorsque les faits sont commis en réunion ». Le compte des Daltons, suivi par 19 000 abonnés à ce jour, ne devrait donc pas subsister sur cette plateforme.

Gérald Darmanin a beau serrer les poings, en trois jours, il n’est pas parvenu, malgré sa position de ministre a obtenir de Facebook — auquel appartient Instagram — la suppression d’un compte illégal. Pour autant, est-ce là la seule façon d’endiguer le phénomène ? Après tout,...

Contenu réservé aux abonnés

45 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi