politiqueEric Dupond-Moretti

Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice et… candidat aux régionales ?

10/05/2021

ARTICLE. Éric Dupond-Moretti sera candidat dans le Pas-de-Calais, dans le cadre des élections régionales. Un parachutage pour “faire barrage au Rassemblement National”. Un parachutage qui interpelle également : comment un ministre de la Justice peut-il être en campagne et exercer convenablement ses fonctions ?

Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice et… candidat aux régionales ?

Depuis le 7 mai, Éric Dupond-Moretti s’est engagé dans la bataille des Régionales. Un temps pressenti pour être tête de liste LREM dans la région Hauts-de-France, l’ancien avocat ne sera finalement que numéro un dans le Pas-de-Calais. Dans une interview accordée à la voix du Nord, il explique le pourquoi de cette candidature : Réduction de la pauvreté ? Solution à la crise migratoire calaisienne ? Gestion du Brexit ? Que nenni, rien de tout ça. Le ministre de la Justice n’entre en campagne que pour une seule raison, clame-t-il : faire barrage au Rassemblement National et à Marine Le Pen. Un programme un peu court.

Le précédent “Édouard Philippe”

Dans une comparaison plus que douteuse (“je veux défendre les gens de cette région comme j’ai défendu les gens d’Outreau”), le membre du gouvernement de Jean Castex tente de justifier un tel parachutage en sortant les violons : “cette terre est une terre d’immigration, j’en suis le fruit. C’est une terre de travail. C’est une terre d’ouverture.” Puis il enchaîne : “Je viens faire une campagne de bon sens, pour essayer de régler les problèmes des gens sans leur raconter des histoires.

Fatalement, Éric Dupond-Moretti est attaqué par ses détracteurs. Un ministre porteur de l’un des portefeuilles les plus importants du gouvernement peut-il (on ose écrire : “a-t-il le droit ?”) abandonner son poste l’espace d’une campagne électorale ? Un questionnement balayé d’un revers de la main par le principal intéressé : “Je suis pleinement ministre de la Justice et je serai pleinement engagé dans cette campagne”. Il ose comparer sa situation à celle d’Édouard Philippe qui fit campagne pendant les municipales. “Est-ce que quelqu’un peut dire qu’Édouard Philippe a abandonné ses fonctions, en pleine crise sanitaire alors qu’il était candidat...

Contenu disponible gratuitement

66 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+