Union européenneMédiasabonnésContenu payant

La « Newsroom » : quand la Commission européenne réinvente la Pravda

ARTICLE. Une coalition de dix-huit agences de presse européennes a lancé, le 6 septembre dernier, un projet coopératif nommé ‘‘European Newsroom’’. L’objectif affiché est de lutter contre la « propagande » et les « fake news ».

/2022/09/Sans titre(5)


Indépendant de qui et de quoi ? Voilà généralement les questions à se poser lorsque la Commission européenne vient vous parler d’indépendance. Lorsqu’elle vous annonce qu’il faut lutter collectivement contre la propagande, la liste des questions s’allonge. En cette rentrée, la Commission européenne a donc financé la mise en place d’une salle de presse commune pour toutes les agences de presse européennes.

En détail, les seize agences impliquées dans le projet sont dpa (Allemagne), AFP (France), ANSA (Italie), AGERPRES (Roumanie), APA (Autriche), ATA (Albanie), Belga (Belgique), BTA (Bulgarie), EFE et Europapress (Espagne), FENA (Bosnie), HINA (Croatie), MIA (Macédoine du Nord), STA (Slovénie), Tanjug (Serbie)...

Vous aimerez aussi