politiqueEric Zemmour

Si Éric Zemmour nous était conté… en toute impartialité

24/03/2022

OPINION. Que ce soit sur le plan du programme ou de la personnalité, le traitement médiatique partisan des candidats à la présidentielle fausse le jeu démocratique. Éric Zemmour en est le parfait exemple, selon notre lecteur.

Si Éric Zemmour nous était conté… en toute impartialité


En discutant avec les gens autour de moi, plus ou moins proches, je me suis aperçu que très peu connaissaient réellement les idées et la personnalité d’Éric Zemmour. Ils en rapportaient ce qu’ils en avaient entendu, soit par les informations, soit par d’autres, mais bien souvent, aucun n’avait regardé directement ni les meetings ni le programme de Reconquête ! Ainsi, les gens jugent le candidat et l’homme sans connaître ni l’un ni l’autre ! Voilà la raison essentielle de ce texte. Comment pouvons-nous encore faire croire à une démocratie, si nous ne pouvons pas nous exprimer sereinement sur l’ensemble des candidats ? Et parler d’Éric Zemmour n’est pas toujours simple.

En discutant avec certains profs, je me suis aperçu que beaucoup affirmaient tout savoir sur l’homme et le candidat, mais refusaient catégoriquement la discussion. Quid de l’esprit d’analyse que nous sommes censés enseigner aux élèves ? Comment donc apprendre à se forger une opinion, si nous ne sommes pas nous-mêmes capables dans notre vie privée d’élaborer une démarche saine, afin de prendre le temps de l’appréciation des idées de chacun et du jugement objectif pour les départager ? Voilà aussi une raison de ce texte, mais malheureusement peut-être également une explication de la chute du niveau scolaire…

En regardant les débats et le traitement de l’information par les médias, je me suis agacé seul devant ma télé en constatant autant de médisance, de malveillance évidente, et de différence d’approches selon les candidats interviewés. Comment donc se targuer ensuite d’avoir fait de l’information ou d’avoir animé un débat entre deux candidats, quand on a assisté à de la propagande et à un parti pris si flagrant qu’il en devient grotesque ? Une raison éminente de ce texte, mais également du discrédit de la parole publique, qu’elle émane des journalistes ou des...

Contenu disponible gratuitement

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi