sociétéEcologieabonnés

Des activistes écolos gâchent 1400 tonnes de blé

22/03/2022

ARTICLE. Des militants écologistes ont attaqué un train de marchandises et ont détruit sa cargaison de blé. Le parquet de Lorient a ouvert une enquête, tandis que les manifestations de désapprobations se sont multipliées.

Des activistes écolos gâchent 1400 tonnes de blé


1400 tonnes de blé sacrifié, pour un préjudice estimé à 2 millions d’euros. Voilà le résultat de l’opération coup de poing menée par les collectifs « Bretagne contre les fermes-usines » accompagné par l’association « Extinction Rebellion France ». Ce samedi 19 mars, à 10 heures près de Pontivy en Bretagne, la quarantaine d’activistes entendait dénoncer l’agriculture intensive en Bretagne. Leur action a été critiquée par la préfecture du Morbihan qui a évoqué « acte de gaspillage alimentaire scandaleux », tandis que le parquet de Lorient a ouvert une enquête.

Samedi, les activistes ont bloqué un train de fret transportant des céréales, en érigeant un mur de parpaing sur la voie ferrée. Ils ont ensuite décidé d’ouvrir les vannes des wagons transportant plusieurs tonnes de blé, qui se sont immédiatement déversées le long des rails, les rendant impropres à la consommation. Les militants ont commis deux erreurs : la première a été de penser que les céréales déversées étaient non pas du blé, mais du soja, la deuxième, de croire qu’elles étaient à destination de Sanders, filiale du groupe agro-industriel international Avril. Finalement, le convoi blé était à destiné à une usine de nutrition animale d’une coopérative agricole bretonne.

La bande de pieds nickelés a été immédiatement accusée de gaspillage et de sabotage. Dans un texte publié sur Facebook le lundi 21 mars, le collectif « Bretagne contre les fermes usines » a tenu à souligner que « Le blé contenu dans les wagons et déversé n’aurait pas nourri des hommes et des femmes », faisant référence aux 6 millions de baguettes que 1400 tonnes de blés sont supposées pouvoir produire normalement.

Un combat légitime ?

Point de remords pour les activistes qui luttent contre « l’agriculture industrielle productiviste » qui « est majoritairement tournée vers le marché d’aliments pour...

Contenu réservé aux abonnés

45 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+