sociétéSamuel Paty

Hommage à Samuel Paty : "Aujourd'hui est un jour bien triste"

02/11/2020

TEMOIGNAGE. La rentrée des vacances de Toussaint s'ouvre par un hommage à Samuel Paty, assassiné après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Claude, professeur d'histoire-géographie au collège, partage avec nous son état d'esprit.

Hommage à Samuel Paty : "Aujourd'hui est un jour bien triste"

Aujourd’hui 2 novembre 2020, retour de vacances, je retrouve mon établissement et mes élèves.

Aujourd’hui est un jour bien triste. Samuel Paty n’aura pas la même chance que moi, il ne retrouvera pas ses élèves. Son petit garçon, lui, apprend depuis 15 jours à vivre avec la seule mémoire de son père. En France, à deux pas d’ici, un fou de Dieu en a décidé ainsi. C’est abominable. Nous sommes très nombreux à s’être effondrés devant l’atroce nouvelle du 16 octobre. Un collègue d’histoire a été assassiné après le travail, parce qu’il faisait (bien) son travail. Nombreux sont ceux pour qui, comme moi, la douleur est toujours vive. Comment oublier l’image du cercueil au milieu de la cour d’honneur de la Sorbonne, un lieu si particulier pour moi, où, petit provincial, je débarquais à 20 ans pour poursuivre mes études d’histoire ? Comment arrêter de penser à l’extrême solitude dans laquelle notre collègue s’est retrouvé les jours précédant sa mort? Comment cela a-t-il bien pu arriver ? Aujourd’hui je suis en deuil, mais aussi en colère.

C’est avec la rage au ventre que je retourne en cours, et je ne suis pas le seul. La rage d’abord contre les fanatiques qui continuent de penser qu’on peut décapiter quelqu’un à cause d’un dessin.
La rage ensuite contre la chaine de dysfonctionnements qui a permis que l’ignoble arrive. Quelque chose d’anormal s’est passé, qui a mené à la mort d’un enseignant, et nous en sommes, je pense, collectivement responsables.
Comment, par exemple, un parent d’élève mythomane a-t-il pu déposer une plainte au commissariat contre un professeur si facilement ?
Comment un imam autoproclamé, sans enfant dans le collège, a-t-il pu obtenir un entretien avec le chef d’établissement, un rendez-vous qui avait pour objectif la mise en cause d’un enseignant ? Comment se fait-il que cette simple...

Contenu disponible gratuitement

64 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+