sociétéAméricanisation

La jurisprudence des talons rouges

17/06/2021

EDITO. Ce mercredi 16 juin, la militante woke Assa Traoré a annoncé fièrement sur Facebook son partenariat avec… Christian Louboutin, monsieur chaussures de luxe. Un symbole du combat commun contre les inégalités et les discriminations…mais surtout de l’escroquerie de la notion de marxisme culturel.

La jurisprudence des talons rouges

« Je vous le dis, petits bonshommes, couillons de la vie, battus, rançonnés, transpirants de toujours, je vous préviens, quand les grands de ce monde se mettent à vous aimer, c'est qu'ils vont vous tourner en saucissons de bataille...C'est le signe...Il est infaillible. » Ainsi parlait Louis-Ferdinand Céline dans son Voyage au bout de la nuit. Une leçon universelle qui a le mérite de transcender les « races » et les « genres », aussi « fluides » soient-ils.

Alors quand un vendeur de chaussures de luxe qui pèse près du milliard d’euros propose une collaboration marketing à une militante autoproclamée en guerre contre un système de domination systémique raciste et hétéro-patriarcal, l’alarme du bon sens devrait normalement déclencher un vacarme salutaire dans les esprits les plus embourbés. À moins que l’épisode, au fond d’une cohérence limpide, ne vienne tout simplement jeter une clarté nouvelle sur l’escroquerie d’un militantisme de façade, naïf et tristement ridicule. Celui qui vous permet d’être invité à la table des représentants du système que vous prétendez combattre.

« Le message d’égalité et les valeurs que vous diffusez en encourageant les uns et les autres, à travers cette magnifique collection, à l’empathie et à l’action, sont le signe que nos espoirs de voir la justice sociale et civique triompher ne sont pas vains dans la lutte contre les violences policières, la discrimination », écrit Assa Traoré au sujet de Christian Louboutin. Un charabia qui fait franchement rigoler, car comme le rappelait Louis Nadau hier soir dans Marianne, la famille Agnelli – qui n’a pas hésité à tailler lourdement dans les effectifs du constructeur Fiat - détient depuis quelques mois 24% du capital de Louboutin.

Assa Traoré précise que 100% des fonds seront reversés pour lutter contre les violences policières, le racisme et les discriminations....

Contenu disponible gratuitement

58 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+