sociétéMédiasabonnés

L’AFP et Google s’allient pour « lutter contre la désinformation »

08/12/2021

ARTICLE. En prévision de l’élection présidentielle 2022, l’AFP et Google France ont annoncé lundi 5 décembre le lancement d’un projet commun baptisé « Objectif Désinfox », qui prévoit la création d’une « alliance » de médias français pour mieux lutter contre la désinformation. Ou contre quelques vérités gênantes ?

L’AFP et Google s’allient pour « lutter contre la désinformation »


« Souder les rangs des acteurs de la lutte contre la désinformation » à l’approche de l’élection présidentielle : tel est l’objectif du grand projet commun lancé le 5 décembre par l’AFP avec Google France, dans le cadre d’une conférence annuelle de Science Po Paris intitulée « Nouvelles pratiques du journalisme ». Baptisé « Objectif Désinfox », il s’agit d’un programme de formation et de collaboration entre les journalistes des rédactions de presse françaises. À terme, l’intention est d’établir une « Alliance » entre différents médias et organisations de vérification des faits (« fact checking », en anglais) qui sera coordonnée « de façon indépendante » par l’AFP, avec l’appui de Google France.

D’après le communiqué publié à ce sujet par l’AFP, ce dispositif « doit permettre aux journalistes des rédactions partenaires de tirer le meilleur parti du numérique, d’être notamment plus efficaces dans leurs recherches, dans leurs veilles, leurs mécanismes de vérification ». Pour ce qui est des membres de cette union sacrée des médias français, tout ce qu’on sait pour le moment est qu’il s’agira de médias et organisations « intéressés dans la lutte contre la désinformation ». Pas forcément indépendants, donc.

Cinq piliers fondamentaux

Les actions de cette alliances s’appuieront sur cinq grands piliers : des formations thématiques en ligne dès janvier à destination de tous les médias et organisations de « fact checking » membres de l’alliance (en clair : des programmes de formation des journalistes à l’investigation numérique) ; la création d’une plateforme collaborative pour échanger entre membres (« avec un dispositif de signalement des contenus faux ou trompeurs pour le grand public qui alimentera toutes les rédactions partenaires ») ; des réunions thématiques mensuelles animées par l’AFP ; la mise à disposition en ligne des contenus  de « fact checking » politique de l’AFP...

Contenu réservé aux abonnés

62 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+