sociétéliberté d'expression

L’émouvante lettre de Mila : « Je me sens impuissante »

17/11/2020

ARTICLE. La jeune lycéenne de l’Isère, Mila, subit depuis quelques jours une nouvelle salve d’insultes et de menaces de mort. Une nouvelle campagne de cyber-harcèlement à laquelle elle a répondu par une lettre publiée hier soir sur ses réseaux sociaux.

L’émouvante lettre de Mila : « Je me sens impuissante »

Alors qu’elle subit une nouvelle vague de cyber-harcèlement, la jeune Mila sort de son silence médiatique pour « lever les ambiguïtés » et « rétablir la vérité des faits ». Elle revient sur sa situation et les motivations de sa dernière vidéo où elle appelle les musulmans à « surveiller leur pote Allah » : « J’ai tourné une vidéo qui, en réalité, dure plus d’une minute, dans laquelle j’ai parlé de manière constructive et posée. A la fin de celle-ci, j’ai conclu de façon crue pour mieux rappeler que je ne renoncerai jamais, et surtout pas sous la contrainte, à ma liberté d’expression. »

Communiquée hier, cette lettre pourrait être sans intérêt. Elle pourrait être celle d’une jeune fille banale qui s’exprime pour ne rien dire ou si peu. Mais l’histoire récente a voulu qu’elle soit celle de l’adolescente la plus menacée de mort de France. Dès lors, elle pose inévitablement question et son intérêt s’impose à la nation menacée d’implosion, surtout à l’heure où des responsables politiques prétendent donner à Mila des leçons de maintien au lieu de prendre à ses côtés des leçons de courage.

Dans sa lettre, Mila rappelle qu’elle n’a rien contre les musulmans en tant que personnes mais contre l’Islam dans sa dimension oppressive et témoigne de sa solitude. « Je réponds avec humour et pacifisme à des offensives d’une violence inouïe, mais je me sens impuissante et surtout en insécurité. » Son avocat, Richard Malka, a par ailleurs dénoncé la nouvelle « mode » des menaces à l’encontre de la jeune fille : « Je vais te faire une Samuel Paty ». Des menaces sinistres qui font du reste écho aux nombreuses menaces et aux tentatives de boycott également lancés à l’encontre de l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi depuis la mort de Samuel...

Contenu disponible gratuitement

62 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+