sociétéCovid-19

Masques chinois : une ardoise à 5 milliards pour la France

10/02/2021

ARTICLE. En 2020, l’Etat a importé pour 10,3 milliards d’euros de produits liés à la crise sanitaire en 2020, dont environ 5 milliards pour les masques. Une énième somme d’argent dilapidée par le gouvernement qui n’a pas cru bon de veiller à la tenue des stocks de masques et qui a volontairement voulu déléguer cette production à la Chine.

Masques chinois : une ardoise à 5 milliards pour la France

La crise du Covid aura au moins fait des heureux parmi les pays exportateurs. Mais comme la France a depuis longtemps perdu cette compétition et présente, depuis 2003, une balance commerciale déficitaire, il ne fallait pas s’attendre à des merveilles la concernant. Alors, elle a importé pour 10,3 milliards d’euros de produits liés à la crise sanitaire en 2020. Plus spécifiquement, 5,9 milliards d’euros ont été consacrés aux seuls achats de masques de protection, dont 84% d’origine chinoise.

Ces chiffres sont issus du rapport du Commerce extérieur de la France 2021, présenté vendredi 5 février par Franck Riester. Le document s’attarde sur les effets de la crise du Covid sur les importations et exportations françaises. Pour le Ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, la crise du Covid a “révélé les fragilités de nos chaînes de valeur et de notre approvisionnement en produits stratégiques.” Il sera vain d’attendre une esquisse d'autocritique de la part du ministre, qui se borne à imputer cette fragilité aux failles de la “stratégie de politique commerciale de l’Union européenne”.

Au-delà de cette chère Union Européenne (toujours désireuse de plus de réformes, lesquelles ont, entre autres, poussé nos gouvernements successifs à saccager l'hôpital français depuis 30 ans), la gestion catastrophique des masques impose un petit rappel. Dès 2005, des rapports parlementaires ou sénatoriaux mettaient en avant la nécessité de disposer d’un stock afin de faire face à d'éventuelles pandémies. La loi du 5 mars 2007 relative à la préparation du système de santé à des menaces sanitaires de grandes ampleurs, est alors venue doter la France d’un stock stratégique. Lequel n’a pas été renouvelé, ce qui a créé la confusion lors de cette découverte mise en avant en mai par le...

Contenu disponible gratuitement

60 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+