sociétéRacisme

Quand Pepita refuse le business racialiste des bobos parisiens

02/04/2021

ARTICLE. A en croire "Quotidien", l'ex-animatrice de télévision Pepita aurait été, dans les années 90, victime de racisme à l'antenne. Problème: personne au sein de la rédaction de l'émission de TMC n'a songé à lui a demander son avis avant de formuler ces terribles accusations.

Quand Pepita refuse le business racialiste des bobos parisiens

Pepita est furieuse. Et le fait savoir. Furieuse de voir ressurgir d’anciennes images d'elle diffusées sans qu'on ait même pensé à reccueillir son commentaire. Furieuse de se voir présentée en victime emblématique de la mysogynie et du racisme anti-noir.

L'affaire remonte à mardi dernier. Ce jour-là, Étienne Carbonnier, journaliste pour "Quotidien" (TMC), diffuse dans l'émission "Canap 95", sur la même chaîne, des extraits du jeu télévisé "Pyramide" (France 2) datant d'il y a 25 ans. On y voit Pepita en proie à des remarques plus sexistes et racistes les unes des autres. La jeune femme y est qualifiée de “pulpeuse”, puis comparée à un "chimpanzé”. Une séquence qui met profondément mal à l’aise.

Mais quelques jours plus tard, Pepita s’insurge: ”En choisissant ces images, ils se sont complètement trompés de cible, lance-t-elle dans Le Parisien. S’il y a un endroit où je n’ai jamais vécu le manque de respect, la misogynie ou le racisme, c’est sur le plateau de Pyramide.”

Mais alors, ces images? Cette comparaison plus que douteuse avec un chimpanzé? Pepita replace les faits dans leur contexte: “On en avait plaisanté avant de prendre l’antenne (…) C’est même moi qui, en coulisses, avais dit «On dirait moi!». On a décidé de la faire en plateau, c’est tout”. Toujours furieuse, l’animatrice attaque frontalement l’émission de TMC: “Les personnes qui m’ont humiliée, ce sont celles de "Canap 95" (…) Ils m’ont fait passer pour la Noire qui subit le racisme, qui n’a pas eu le choix pour avoir un travail… On va où là? Qui sont-ils pour parler à ma place?”

Hier soir, interviewée par téléphone par Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" (C8), Pepita n’avait pas décoléré: “C'est moi qu'ils ont salie! S'ils avaient été honnêtes, ils m'en auraient parlé.” Et d'ajouter:...

Contenu disponible gratuitement

48 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+