Immigration

Un sympathisant de gauche sur deux opposé à l'immigration

ARTICLE. Une étude réalisée par BVA révèle que les sympathisants de gauche sont de plus en plus opposés à l’immigration : ils sont 48% aujourd’hui à l’être, contre 27% en 2018. En revanche, sur la question spécifique de l’accueil des réfugiés, le clivage gauche-droite reste important.

/2023/04/immigration


L’immigration reste-t-elle un marqueur du clivage gauche-droite ? Dans une étude réalisée par BVA pour la Fondation Jean Jaurès et publiée le 11 avril, sept français sur dix (69%) estiment qu’ « il y a trop d’immigrés en France aujourd’hui », contre 63% en 2018. A gauche, les sympathisants sont près de la moitié à le penser (48%). Ce sentiment est majoritaire chez ceux de la France insoumise (51% ; + 20 points) et ceux d’Europe Écologie-Les Verts (50% ; + 20 points), mais reste plus faible chez les sympathisants du Parti socialiste (43% ; + 18 points). A droite, le débat ne semble pas avoir lieu au regard des résultats : 95% des sympathisants du Rassemblement national pensent qu’il y a trop d’immigrés en France, ils sont 93% à être de cet avis du côté de Reconquête ! et 83% du côté des Républicains.


Près de sept sympathisants de gauche sur dix pensent que l'immigration est une chance


Par ailleurs, une majorité de Français (57% ; + 14 points) pensent que les conditions de vie des demandeurs d’asile ou migrants se sont améliorées. Ce sentiment est partagé par 47% des sympathisants de gauche, 81% du Rassemblement national et 61% des Républicains. Sur l’intégration des immigrés, seulement 39% des Français estiment qu’elle se passe bien : ils sont 28% à le penser du côté des sympathisants du Rassemblement national, mais 53% chez ceux de la France insoumise, 43% chez ceux d’Europe Écologie-Les verts et 42% chez ceux du parti socialiste.

Sur la question spécifique de l’accueil des réfugiés, le clivage reste toutefois important. Les sympathisants de gauche sont 80% à estimer que la France doit accueillir les réfugiés qui demandent l’asile en raison des persécutions qu’ils subissent dans leur pays, tandis qu’ils sont 73% à penser que « chacun d’entre nous est responsable de l’accueil...

Vous aimerez aussi