Géopolitique Eau

L’eau, enjeux géopolitiques d’une ressource-marchandise

Quoi de plus abondant que l'eau sur la planète bleue ? Idée reçue. L'eau douce est rare à l'échelle du globe et l'ensemble du monde vivant en dépend. Le capital l'a bien compris...

/2023/12/eau-kuzma


L’eau, bien commun de l'humanité, change de statut. Comme beaucoup d'autres choses pour lesquelles ce classement semblait improbable il y a encore quelques décennies, elle entre désormais dans la catégorie des marchandises. De plus en plus convoitée, privatisée, accaparée, vendue, elle est promise à devenir, dans un avenir proche, un élément central dans le jeu capitalistique et un levier géopolitique qui égalera ou dépassera celui des hydrocarbures. De l’entreprise Nestlé, pionnière dans la marchandisation de l'eau, à Coca-Cola qui achète un maximum de sources dans le monde, en passant par la Russie qui bâtit sur ses réserves aqueuses son influence future sur l'Eurasie, l'eau devient doucement mais sûrement le nouvel or bleu sur lequel se tailleront les fortunes et pour lequel seront conduites des guerres.


Un bien indispensable et rare


La valeur d’un bien dépend de sa rareté et de la convoitise humaine à le posséder et à en faire usage – c’est une loi d’airain de l’économie. L’eau (H2O) est une substance chimique essentielle sans laquelle, dans sa forme liquide, il ne peut y avoir de vie. Un être humain ne peut survire plus de trois jours sans boire d’eau. Son utilité est donc intemporelle et indépassable. L’eau recouvre 72 % de la surface de la terre, d’où le surnom de « planète bleue ». Le volume d’eau global est un invariant, stable à travers les âges. Mais voilà, cette eau terrestre est à 97,2 % salée, contenue principalement dans les océans, les mers intérieures et des nappes souterraines profondes où elle peut monter à 150° C sous l’effet de la pression et être douce ou saumurée. L’eau y joue un rôle majeur, quoique méconnu, en ayant une influence sur le mouvement des plaques tectoniques, la transformation des magmas et des roches, la géothermie et par voie de conséquence, le relief.

Le...