cultureCritique

Les limites de la ligne claire

09/05/2021

OPINION. Dans le troisième numéro de la revue Front Populaire consacré au génie français, Michel Onfray défendait la notion philosophique de « ligne claire ». Notre abonné propose ici une critique de cette idée, qui selon lui, comporte le risque d’entraver l’exploration de la pensée.

Les limites de la ligne claire

Ligne de démarcation ou rayon laser éclairant notre génie français ? La question est posée quant à la « ligne claire », exposée par Michel Onfray dans le numéro 3 de la revue Front Populaire. Ou peut-être le trait biffant tout apport d’une modernité considérée comme essentiellement « déconstructiviste ». Le dessin français de cette ligne soulignant le dessein national serait, selon lui, ce qui nous rendrait le monde intelligible par sa « lisibilité ». Écartées la critique, l’altérité l’évolution de la pensée, confortant notre génie dans le temps ? Rendre lisible notre réalité ne peut se figer dans des maximes, certes fortes pertinentes, mais insuffisantes à engendrer sa nécessaire herméneutique.

La lisibilité évoquée serait débarrassée de toute interprétation, éclatante d’évidence pour tous, le bon sens devenant le seul accès au sens. Comment adhérer à l’idée de la « chose en soi » sans une exigence phénoménologique, celle-là même qui hausserait la clarté de l’observation à son plus haut niveau. Comment alors ne pas s’intéresser à la perversion de notions essentielles comme celles d’identité, de racisme, de déconstruction ? De telles inversions de sens ne peuvent que servir une idéologie de la haine, de la confusion et de la réduction à minima. L’identité devient ainsi l’indifférenciation, le racisme, l’outrage aux « racés » et la déconstruction, la pure destruction d’un ordre qui se voudrait immuable.

Bérénice Levet, dans le même numéro, fustige les avant-gardes des années 60, venant contrarier, écrit-elle la sensibilité de notre « monde d’hier », comme si une chape d’assèchement, un régime d’édulcoration, une réduction formelle et esthétisante se seraient abattus sur l’esprit français.Les nouveaux ascètes auraient été les pourvoyeurs d’une entreprise de dépouillement de notre richesse. On aurait franchi la ligne claire !

Loin de semer la confusion dans la ligne claire à la française, ces...

Contenu disponible gratuitement

72 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+