opinionsSantéabonnésContenu payant

Les malades chroniques dans le viseur de l’exécutif pour grignoter quelques milliards

ARTICLE. Pour combler les trous dans ses caisses, l’État continue de gratter les fonds de tiroirs, y compris dans les dépenses de soins. Cette fois, ce sont les affections longue durée (ALD) qui sont prises pour cible.

Securite-sociale-maladie-chronique-longue-duree-budget
araplegique dans fauteuil roulant et deux femmes sur un banc qui l accompagnent jardin des plantes Le Mans Sarthe France 23 Juillet 2016Crédits illustration : © GILE MICHEL/SIPA


Malgré quelques économies, l’État reste incapable de résorber son déficit, qui dépasse une fois encore tous les records. Il va donc encore falloir se serrer la ceinture, a prévenu le Premier ministre Gabriel Attal lors de sa déclaration de politique générale mardi 30 janvier : « Nous devons poursuivre et renforcer les revues de dépenses, auxquelles tous les ministères et tous les secteurs de l'action publique seront associés. » Mais ce sont encore les services publics essentiels,...

Vous aimerez aussi