economiesouveraineté numérique

Christophe Brossard : « la France se vide de ses technologies prometteuses »

02/01/2021

ENTRETIEN. Christophe Brossard* est entrepreneur dans les technologies digitales. Citoyen alerte, il réalise depuis de nombreuses années une veille constante sur le monde numérique. Il nous raconte la difficulté à protéger l’innovation française du vampirisme financier.
*le nom a été changé

Christophe Brossard : « la France se vide de ses technologies prometteuses »

Front Populaire : Quel est votre formation et pourquoi cet intérêt pour les technologies numériques ?

Christophe Brossard : A la base rien ne me prédestinait à devenir un innovateur et entrepreneur dans les technologies numériques. Fils de petit commerçant, devenu moi-même commerçant après des études de marketing, je m’ennuyais quelque peu dans le train-train de cette activité routinière. Parallèlement, je développais une passion pour la plongée sous-marine et la prise de vue de films aquatiques. De fils en aiguilles je me retrouve en antarctique et participe aux tournages mémorables de documentaires animaliers. J’intègre plus tard une équipe de spécialistes des effets spéciaux qui développe des systèmes de caméras robotisées permettant le tournage de films 3-D relief pour le cinéma français, c’était au début des années 2000 bien avant que James Cameron ne développe des outils similaires pour la production de son film Avatar. Je deviens peu à peu grâce à une veille technologique quotidienne et à la lecture de tous les brevets importants sur le sujet un ultra spécialiste de la vision en trois dimensions et des différentes façons de filmer et d’afficher des images en relief. Cette expérience m’amènera à inventer une nouvelle technologie permettant d’afficher des images en 3-D relief sur les écrans TV 2D ordinaires. Ce sera le début d’une belle aventure technologique et entrepreneuriale qui me fera découvrir les coulisses du monde des entreprises innovantes (« start’up » en langage globish) et des rapports de forces avec le monde du capital-risque et des géants industriels du cinéma, de la télévision et du jeu vidéo.

FP : Vous avez créé une « start-up » dans les technologies de la vision en 3-D ? Comment résumeriez-vous cette aventure ?

CB : C’est une aventure humaine extraordinaire autant qu’une immersion dans le monde du capitalisme technologique et de...

Contenu disponible gratuitement

79 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+