SouverainetéFPContenu payant

Commission d’enquête, nationalisation... La contre-attaque dans le dossier Atos s'organise

ARTICLE. La scission d’Atos inquiète certains élus, qui estiment que cela menacerait les intérêts vitaux de la France. Dans L’Obs, le patron des LR à l’Assemblée nationale, Olivier Marleix, a lancé un cri d’alerte et estime à présent que tout doit être envisagé du côté du gouvernement pour sauver Atos.

/2023/09/Atos


Une pépite française aux mains d’un milliardaire étranger, en l'occurence Daniel Křetínský ? La scission d’Atos en deux entités en a fait sursauter plus d'un. Cela déboucherait sur la vente de la première, Tech Foundations, au milliardaire tchèque, lequel maintiendrait également sa participation au capital d’Eviden, la seconde entité, spécialisée en matière de cybersécurité et de supercalculateurs (essentiels pour les simulations d’essais nucléaires). Autant dire que la souveraineté française en prendrait un sacré coup. Après la scission annoncée du groupe il y a plusieurs semaines, plusieurs pontes de la droite se sont émus de l’absence de réaction du gouvernement. Bémol : depuis...

Vous aimerez aussi