economieMédecineabonnés

Les bornes médicales connectées : l’avenir de la médecine générale ?

28/02/2022

ARTICLE. Pour faire face à la pénurie de médecins généralistes, de plus en plus de municipalités ont recours à des bornes médicales connectées et gérées par des entreprises privées. Une solution pour lutter contre les déserts médicaux ou bien un abaissement de l’offre de soin ?

Les bornes médicales connectées : l’avenir de la médecine générale ?


Ce mardi 22 février, en compagnie de Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère, le maire de Sassenage (quelque 11 500 âmes), Christian Coigné, a mis en service une borne de téléconsultation médicale. Installée dans le Centre communal d’action sociale (CCAS), l’appareil permettra aux habitants de consulter un médecin généraliste par écran interposé et sans prise de rendez-vous préalable.

Il faut dire que la situation à Sassenage devenait particulièrement tendue. Des onze médecins pratiquant ces dernières années, il n’en restait plus que sept. L’incapacité des cabinets restants à absorber toute la patientèle sans médecins, conjuguée à la nécessité de répondre à un besoin de soin et à la difficulté à trouver des remplaçants a poussé Christian Coigné à s’orienter vers la solution qui paraissait la plus pragmatique. En l’absence de règlement imposant une destination d’installation des médecins pour faire face à une démographie déclinante des médecins généralistes (49 ans de moyenne d’âge), la dématérialisation était une solution. Faute de mieux.

Le boom des bornes en France

Le patient se connecte à la borne via son smartphone et sa carte Vitale. Il doit ensuite patienter une dizaine de minutes, le temps qu’un médecin généraliste payé par l’entreprise qui conçoit la borne lui réponde. Commence alors un examen où le patient devra participer lui-même aux gestes médicaux. Entre six et sept outils seront à sa disposition (stéthoscope, tensiomètre, thermomètre…) pour aider le médecin à élaborer un diagnostic. À Sassenage, le choix a été fait de former les agents du CCAS à l’accompagnement des utilisateurs de la borne.

Depuis le début de la crise du Covid en 2020, les bornes médicales connectées de ce type fleurissent en France. S’il n’est pas possible d’en dénombrer avec exactitude la quantité, certains départements ont commencé à les recenser. Dans la Manche, une dizaine de pharmacies en...

Contenu réservé aux abonnés

55 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+