economieÉconomie

Oui, un souverainisme numérique est possible

Christophe Barroux, fin connaisseur des nouvelles technologies, propose des pistes pour permettre à la France d'acquérir son indépendance face aux GAFAM. 

Oui, un souverainisme numérique est possible

La crise du covid a encore accru le poids et l’impact du numérique dans la société et l’économie : croissance du commerce électronique, accroissement du télétravail, divertissements, lancement de l’application « Stop Covid », etc. Au-delà de services fort pratiques durant le confinement, nous sommes face à l’accroissement de l’emprise d’entreprises géantes dont les centres de décision ne sont pas en France. Si la crainte la plus répandue est liée à l’utilisation de nos données personnelles, nous affrontons un bouleversement qui peut annihiler totalement la souveraineté numérique de notre pays, ce que Pierre Bellanger, le patron de la radio Skyrock, définissait dès 2011 comme « la maîtrise de notre présent et de notre destin tels qu'ils se manifestent et s'orientent par l'usage des technologies et des réseaux informatiques ». Il faut également avoir conscience que dans un second temps c’est notre souveraineté économique qui sera en jeu.

Être indépendant c’est certes protéger nos données, mais c’est aussi être capable de créer de la richesse sans dépendre d’autres acteurs. Alors soyons clairs : Oui, nous risquons de perdre totalement la maîtrise des technologies comme nous avons perdu nos bassins industriels. Oui, nous sommes engagés dans un déclin qui, à terme, peut nous faire perdre nos emplois au profit de sociétés, d’algorithmes et de machines autonomes conçus et développés hors de France et d’Europe. Il est plus que temps de prendre conscience de la réalité et de définir des moyens d’actions concrets pour restaurer les piliers d’une souveraineté française. Entre les infrastructures, les logiciels et les services, car les déclarations d’intentions ne suffisent plus, il faut se retrousser les manches.

Prenons un exemple. Supposons que vous souhaitiez lancer une nouvelle application pour smartphone. Vous allez devoir faire des choix techniques pour l’hébergement, la programmation, les bases de données, les interfaces de programmation applicatives (ou

Contenu disponible gratuitement

69 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+