economieRussieabonnés

Pénurie de gaz : de petits gestes avant l’enfer de l’hiver ?

11/07/2022

ARTICLE. Avec la fermeture temporaire du gazoduc Nord Stream pour cause de maintenance, l’Europe – et tout particulièrement l’Allemagne – retient son souffle. Qu’adviendra-t-il si la Russie décidait de ne pas rouvrir les vannes ?

Pénurie de gaz : de petits gestes avant l’enfer de l’hiver ?


Nous n’en étions encore qu’au stade des « petits gestes » quotidiens. Quand, fin juin, le vice-chancelier et ministre de l’Économie allemand Robert Habeck déclarait qu’il fallait « réduire considérablement » le temps passé sous la douche dans un contexte de marché gazier en pleine tension. Mais depuis lors, les inquiétudes quant au devenir de cette énergie fossile en Allemagne sont montées d’un cran. En cause, la crainte allemande que la maintenance — prévue –  du gazoduc Nord Stream 1 (pour dix jours) n’aboutisse à un arrêt total des flux entre la Russie et l’Europe.

Moscou, prétextant rencontrer des problèmes technologiques, avait déjà réduit en juin l’approvisionnement en gaz via Nord Stream 1 de près de 60 %. L’Allemagne a beau avoir fait des efforts, elle reste éminemment dépendante de la Russie. Si, avant la guerre en Ukraine, elle importait 55 % de son gaz à la Russie, elle n’en achète plus que 35 %. Une évolution notable, mais insuffisante pour garantir à ce pays fortement industrialisé un hiver serein.

Il faut donc économiser et constituer des stocks avant l’hiver. Pour faire face à l’inflation galopante des prix de l’énergie, des initiatives locales se montent, quitte à fortement brusquer la population. À Dippoldiswalde, ville de Saxe située non loin de Dresde, une coopérative de logement a par exemple restreint l’accès de ses locataires à l’eau chaude aux heures de pointe du matin, de midi et du soir. Une mesure vivement contestée par les associations de consommateurs.

Vonovia, le plus grand propriétaire résidentiel du pays, a annoncé des mesures allant également dans ce sens. La température du chauffage central au gaz de ses locataires sera désormais fixée à 17° entre 23 heures et 6 heures du matin. Une mesure qui concernerait environ 55 % des 490.000 appartements de Vonovia en Allemagne. Les municipalités mettent également en place des mesures d’économie : à...

Contenu réservé aux abonnés

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+