InternationalLFIabonnés

« Apartheid » en Israël : reste-t-il encore du courage à la LFI ?

16/08/2022

ARTICLE. Les députés de la LFI, Mathilde Panot et Adrien Quatennens ont retiré fin juillet leur signature de la désormais célèbre résolution « condamnant l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid ». Un acte de courage à saluer ?

« Apartheid » en Israël : reste-t-il encore du courage à la LFI ?


Sans faire de bruit, leur nom a disparu de la résolution déposée le 13 juillet par 37 députés de la NUPES qui entendaient condamner « l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid ». Une information relevée par Marianne et qui interpelle : pourquoi Mathilde Panot et Adrien Quatennens, tous deux sous étiquette LFI, ont-ils agi de la sorte ? Se sont-ils fait instrumentaliser ? Se sont-ils désolidarisés de leur camp ? Était-ce là la preuve qu’un certain courage existe au sein de la France Insoumise, quand il s’agit de lutter contre les dérives décolonialistes qui la frappent ?

Les deux députés se sont d’abord faits discrets sur leurs raisons. Mathilde Panot est restée muette face à nos confrères ainsi que sur ses réseaux sociaux. Adrien Quatennens, lui, s’est exprimé sur Europe 1, le 8 août. Le député de la 1re circonscription du Nord a précisé avoir retiré sa signature « pour ne pas prêter le flanc à une polémique », constatant, « l’instrumentalisation, la petite politicaillerie qui était faite sur le dos de la lutte contre l’antisémitisme ». Pour autant, pas question de renier le texte : « Aujourd’hui, on ne peut pas ne pas voir qu’il y a un système d’oppression, de domination (…) on doit pouvoir le dire sans être taxé d’antisémitisme ».

S’agit-il là d’une excuse diplomatique ? Ce n’est pas la première fois qu’Adrien Quatennens rétropédale sans désavouer pour autant une action polémique de son groupe. Bien qu’ayant signé l’appel pour dire « Stop à l’islamophobie » publié par Libérationle 1er novembre 2019, il ne s’était pas rendu à la marche contre l’islamophobie le dimanche 10 novembre de la même année. Était-ce lié au profil controversé de certains organisateurs et signataires ? Officiellement, rien à voir. Sur BFMTV, le député du Nord avait tenu à...

Contenu réservé aux abonnés

62 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+