InternationalEurope

Ce que le décès de David Sassoli dit de l'Union européenne

ENTRETIEN. Le président du Parlement européen, David Sassoli, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Depuis lors, les médias tressent des couronnes de lauriers à celui qui a « consacré sa carrière à l’Europe ». Nous avons interrogé Charles-Henri Gallois, président de Génération Frexit, sur ce triste événement.

Ce que le décès de David Sassoli dit de l'Union européenne


Front Populaire : Le traitement de la mort de David Sassoli interroge. Les médias se pressent de raconter sa carrière par le menu. N’est-ce pas surtout parce qu’il était inconnu des Français ?

Charles-Henri Gallois : Il est normal de rendre hommage à un mort, même si je suis à l’opposé de ses idées politiques.  On peut en revanche considérer que nos médias en font en effet beaucoup alors que ce monsieur était strictement inconnu en France. C’est cela dit le cas de la plupart des eurocrates alors même qu’ils jouissent d’un pouvoir plus important que nos politiques nationaux. Ce paradoxe entre la notoriété et le pouvoir réel a le mérite de révéler le caractère antidémocratique de l’UE : le pouvoir a été transféré à des inconnus, la plupart du temps étrangers, très éloignés du peuple et qui n’ont aucun compte à lui rendre. Tout transfert de compétence à l’échelle de l’UE est par essence un affaiblissement de la démocratie.

FP : Hormis le fait qu’il était « bon vivant », « solidaire », « humaniste », « bon » et « démocrate », retenez-vous quelque chose de son mandat à la tête du Parlement européen ?

C-H G : Je ne le connaissais pas personnellement mais de l’avis général, c’était quelqu’un d’ouvert et agréable humainement. Maintenant, pour ce qui de son mandat à la tête du Parlement européen, il est inhérent au poste, c’est-à-dire qu’il avait plus un rôle d’apparat. Je veux dire par là que le Parlement européen n’est qu’une chambre d’enregistrements des décisions de la Commission européenne non élue. Dans ce contexte, son président travaille main dans la main avec la Commission pour faire passer les textes mais il est à la tête d’un Parlement totalement inutile et qui coûte cher. Certains diront qu’il en est de...

Contenu disponible gratuitement

57 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+