InternationalGéopolitique

Guerre en Ukraine : un coup d’arrêt à l’hégémonie américaine ?

02/04/2022

OPINION. En bousculant l’échiquier mondial, estime notre lecteur, l’invasion de l’Ukraine par la Russie pourrait faire basculer les rapports de force et accélérer le délitement de l’influence internationale des États-Unis.

Guerre en Ukraine : un coup d’arrêt à l’hégémonie américaine ?


Depuis 2014, et en dépit des avertissements de la Russie et d’autres pays sur le risque que les agissements ukrainiens faisaient peser sur la paix, les pays européens n’ont rien voulu voir, sans doute pour des raisons idéologiques. Nous en sommes ainsi arrivés à une appréciation de la situation présente hors de toute objectivité. L’invraisemblable alignement de l’Union européenne (UE) sur les États-Unis au travers des gesticulations de l’OTAN, cette gendarmerie américaine, dans la décision de sanctions contre la Russie, et le parti pris systématique pour l’Ukraine suscitent chez moi une révolte de l’intelligence autant que du cœur. Il prouve, si cela était encore nécessaire, la parfaite sujétion de Bruxelles au protecteur d’outre-Atlantique. Au-delà de ce mal-être personnel, je vois l’affirmation désormais décomplexée, d’une unité géopolitique. Je ne suis ni européen ni américain… Je suis français ! Les rêveurs d’une Europe des Nations ou d’un ensemble unitaire indépendant des États-Unis sont évidemment les cocus de cette affaire.

La Russie n’est pas l’ennemie de l’Europe à laquelle elle appartient historiquement. Elle n’a cessé, depuis l’effondrement de l’URSS, de montrer son intention profonde d’un rapprochement. Les Européens l’ont alors bien compris puisque les grandes et moins grandes entreprises se sont installées en...

Contenu disponible gratuitement

88 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+