InternationalEspagne

L’Espagne, « dernier des Mohicans » europhiles ?

11/10/2020

ARTICLE. L’Espagne semble se distinguer des autres grandes nations d’Europe de l’Ouest par l’absence d’un courant d’opinion défavorable à l’Union européenne. Mais qui sait ce que réserve l’avenir…

L’Espagne, « dernier des Mohicans » europhiles ?

En 2013, l’économiste espagnol Juan Francisco Martín Seco publie l’ouvrage Contra el euro – Historia de una ratonera, dans lequel il dénonce le coût social que doit payer son pays pour « sauver » la monnaie unique européenne. Il y pointe notamment la dévaluation interne que subit l’Espagne, laquelle n’a plus la main sur sa devise et ne peut donc relancer son appareil productif en en faisant baisser le cours.

Ancien membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Martín Seco a longtemps travaillé à la tête d’entreprises publiques, comme la compagnie minière Minas de Almadén y Arrayanes. Il est loin d’être un amateur ou un illuminé et n’est pas le seul à penser que l’Espagne devrait quitter la zone euro. C’est aussi le cas des fondateurs et animateurs de la plateforme « Salir del Euro »(1) et de plusieurs autres figures publiques. De telles personnalités sont pourtant peu écoutées, voire totalement ignorées par le monde politique majoritaire outre-Pyrénées.

Chez notre voisin ibérique, aucune formation d’importance n’a en effet pour projet de remettre en cause l’appartenance de la nation à la zone monétaire – et encore moins à l’Union européenne. Ce n’est évidemment pas la thèse défendue par les partis qui se partagent le pouvoir depuis 1982, à savoir le PSOE et le Parti populaire (PP).

Pourtant, même les partis dits « radicaux » ne le prônent pas. Unidas Podemos, dont le secrétaire général, Pablo Iglesias, est aussi deuxième vice-président du gouvernement, n’a jamais eu l’intention de remettre en cause la monnaie commune ou l’UE. Pour sa part, la « droite radicale » de Vox, qui fait les gros titres de la presse ibérique depuis décembre 2018, propose de « rapatrier » vers les pays-membres de l’UE une série de compétences (à l’image du Rassemblement national)… mais pas la monnaie....

Contenu disponible gratuitement

67 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+