InternationalOTAN

L’Ukraine n’est que la partie visible de la contre-offensive russe

29/07/2022

OPINION. La guerre russo-ukrainienne continue de faire rage. Pour Nikola Mirkovic, auteur de L'Amérique Empire (éd. Temporis) et président de l'association Ouest-Est, il n'y a pas de doute : l'ère de la toute puissance géopolitique des États-Unis touche à sa fin.

L’Ukraine n’est que la partie visible de la contre-offensive russe


La guerre qui se déroule actuellement en Ukraine n’est pas l’aboutissement d’une rivalité territoriale entre Russes et Ukrainiens, elle est le résultat d’une guerre d’attrition économique et politique que les USA mènent contre la Russie depuis l’implosion de l’URSS. Ce que les médias dominants n’évoquent pas en revanche est que la contre-offensive russe n’est pas que militaire, elle est également économique et politique. Ces deux derniers volets du plan de Poutine ont été largement sous-estimés par le camp atlantiste.

Quand le président démocratiquement élu ukrainien, Viktor Ianoukovich, préféra signer un partenariat stratégique avec Moscou plutôt qu’avec l’Union européenne en 2014, l’UE et les USA appuyèrent un coup d’Etat afin de le remplacer par un président prêt à pactiser immédiatement avec Bruxelles. À la suite du renversement violent du président, les russophones du pays se sont soulevés et ont rejeté le nouveau régime qui a répondu aux manifestants en envoyant l’armée. La révolte s’est transformée en une guerre civile qui a coûté la vie à plus de 14 000 personnes jusqu’en février dernier. Les Américains ont profité de cette situation pour mettre l’Ukraine sous contrôle et la planter comme un coin entre la Russie et l’Europe de l’Ouest. Le Pentagone et l’OTAN n’ont pas perdu une minute pour former...

Contenu disponible gratuitement

85 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+