InternationalUnion européenne

Le CCIF subventionné par la Commission européenne

21/10/2020

ARTICLE. Autodéclaré indépendant, le CCIF met un point d’honneur à ne toucher aucun financement de l’État français. Pour autant, il reçoit des subventions de la Commission européenne, lesquelles sont financées par la participation des États européens au budget de l’UE.

Le CCIF subventionné par la Commission européenne

« Pas une minute de répit pour les ennemis de la République », a vaillamment twitté lundi Gérald Darmanin, semblant découvrir, en 2020, le rôle du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) dans l’opportune montée en puissance de l’islam politique. Après l’assassinat de Samuel Paty, le CCIF est accusé par le gouvernement d’avoir promu le séparatisme. Pour cette raison, le ministre de l’Intérieur propose de le dissoudre.

De son côté, le CCIF se dit victime d’une campagne de « haine » et le fait savoir dans un communiqué sobrement intitulé « La bascule d’un état de droit vers l’arbitraire ». Jawad Bachare, son actuel président, considère que « l'attitude du gouvernement vise à restreindre les libertés du CCIF qui est une association antiraciste, apolitique, et areligieuse. »

Le CCIF choisit donc assez logiquement la défense victimaire, sa ligne originelle. L’association s’auto-déclare antiraciste, apolitique, areligieuse…et tout à fait indépendante : « Le CCIF ne reçoit aucune subvention de l’Etat. Ce choix est la garantie de notre indépendance », peut-on lire sur le site de l’association. « Aucun pays étranger, ni le Qatar ni un autre, ne finance le CCIF (…) Depuis la création du CCIF jusqu’à aujourd’hui, nous avons maintenu la même ligne de conduite d’indépendance vis-à-vis des gouvernements et des États, afin de poursuivre notre travail sereinement. » Des gouvernements et des États, il faut voir, mais comme le rapportait Le Figaro il y a huit ans, le CCIF a reçu 35 000 euros de subventions en 2012 de l’Open Society du milliardaire américain Georges Soros, qui n’est pas franchement connu pour sa neutralité idéologique.

Le CCIF prétend donc ne recevoir aucune subvention de l’Etat français, ce qui est théoriquement exact. Sauf que, comme l’organisation l’admet elle-même, elle a reçu en 2013 le soutien financier de la Commission européenne, « dans le cadre de la mise en place d’un projet de collecte des données sur les...

Contenu disponible gratuitement

60 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+