InternationalImmigrationabonnés

Réfugiés afghans: jusqu’où doit aller notre devoir d’accueil ?

29/08/2021

DÉBAT. Alors que 54% des Français se déclarent en faveur de l’accueil des réfugiés afghans sur le territoire national après la prise de pouvoir des talibans d’après un récent sondage, les évacuations de réfugiés fuyant le régime se poursuivent et s'ajoutent à des flux croissants. Jusqu’où la France doit-elle aller dans son devoir d’accueil ? C’est le débat de ce dimanche.

Réfugiés afghans: jusqu’où doit aller notre devoir d’accueil ?

54 % des Français se déclarent en faveur de l’accueil de réfugiés afghans en France, selon un sondage du CSA pour Cnews, paru ce jeudi 26 août. Depuis la prise de Kaboul par les talibans le 15 août dernier, Paris a déjà exfiltré 2000 personnes, parmi lesquelles se comptent des ressortissants français et d’autres nationalités ainsi que des Afghans menacés par le régime. « Il y a de vrais clivages politiques au sein de la population française sur l'accueil des réfugiés afghans », a affirmé ce jeudi Julie Gaillot de l'institut d'étude CSA, dans la matinale de Cnews.

Si l’on se penche sur les chiffres, l’adhésion est plus importante chez les jeunes. Sur les 1000 personnes sondées par l’institut, 66 % des 18-24 ans se disent favorables à l’accueil des Afghans, contre 47 et 48% chez les 35-64 ans. Enfin, 59% des catégories socioprofessionnelles les plus élevées (CSP+) se prononcent en faveur de l’accueil, contre 46% pour les classes populaires.

Sur l’échiquier politique, là aussi les résultats sont sans appel. D’après l’étude du CSA, 76% des partisans de gauche se déclarent en faveur de cet accueil, la proportion montant jusqu’à 83% chez les sondés EELV. « La France de gauche est très favorable à l'accueil, face à une France de droite assez nettement opposée, à 71% », constate Julie Gaillot. Si 42% des sondés apparentés aux Républicains se déclarent en faveur de l'accueil des réfugiés, le Rassemblement national s’y oppose à 91%. Enfin, pour ce qui est du parti présidentiel, une large majorité (de l’ordre de 67%) a donné une réponse positive quant à l’accueil des réfugiés afghans sur le territoire national.

Une France coupée en deux

« Deux France se font face », estime Julie Gaillot. Et pour cause : l’actualité a de quoi creuser la polémique, face...

Contenu réservé aux abonnés

86 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+