InternationalJournalisme

Yves Mamou : « Le Monde et ses collègues n’informent pas, mais font campagne »

23/05/2021

Entretien. Yves Mamou est journaliste. Il a travaillé 23 ans au Monde où il était spécialiste des questions économiques. Il est également essayiste et vient de publier Dix petits mensonges et leurs grandes conséquences (Editions L’Artilleur) consacré au conflit israélo-palestinien.

Yves Mamou : « Le Monde et ses collègues n’informent pas, mais font campagne »

Front populaire : Quel jugement portez-vous sur la manière dont votre ancien journal, Le Monde, traite le conflit entre Israël et le Hamas ?

Yves Mamou : Dans mon livre, j’explique que les médias sont un acteur du conflit israélo-palestinien. Les médias ne sont pas un lieu de représentation de ce conflit, ils ne multiplient pas les angles ou les points de vue contradictoires, ils agissent d’abord et seulement en relais du discours victimaire des Palestiniens. Pour donner un exemple, Le Monde fait le recensement à chaque article des pertes en vies humaines à Gaza (plus importantes qu’en Israël). Je ne dis pas que les victimes civiles doivent être passées sous silence mais les communiqués du ministère de la Santé du Hamas à Gaza ne sont pas et n’ont jamais été parole d’évangile. En reprenant, sans distance aucune, les chiffres du Hamas, et en les martelant à chaque article, Le Monde accrédite l’idée – fausse – qu’Israël se défend de manière désordonnée et criminelle, sans souci des pertes civiles arabes. Or, c’est le Hamas qui a tiré 3000 roquettes au hasard sur des centres urbains israéliens et c’est Israël qui téléphone aux occupants d’un immeuble de Gaza pour les informer qu’ils doivent quitter les lieux avant que leur immeuble soit détruit.

Front Populaire : Qu’est-ce qui vous permet de dire que sur le Moyen-Orient, la désinformation est la règle ?

Yves Mamou : Mon livre n’est pas un manifeste contre Le Monde en particulier, mais un démontage du prêt à penser victimaire. Depuis quarante ans, les médias suggèrent qu’Israël est un État colonisateur, raciste, spoliateur, sans aucune légitimité et que les Palestiniens sont d’adorables victimes qui n’aspirent qu’à vivre en paix. Depuis quarante ans, Le Monde, l’Agence France Presse et la plupart des médias insufflent l’idée que Jérusalem n’est...

Contenu disponible gratuitement

71 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+