opinionsCommune de Paris

150 ans après, l’héritage de la Commune de Paris

18/03/2021

OPINION. Marqueur fort de la gauche libertaire, la Commune de Paris a bouleversé les règles politiques, économiques, sociales et culturelles de la société bourgeoise en seulement 72 jours. Alors que l’on s’apprête à commémorer son 150ème anniversaire, quel héritage cet événement a-t-il laissé à la France ?

150 ans après, l’héritage de la Commune de Paris

Mouvement météorique qui ne dura que 72 jours, la Commune de Paris perdure encore dans l’imaginaire collectif - pas seulement français -, comme ce qui se rapproche le plus d’une authentique révolution, qui plus est réussie en partie. De mai 68 aux Gilets jaunes en passant par les grèves de décembre 1995 et le mouvement Nuit Debout de 2016, en quoi la Commune demeure-t-elle un modèle qui parle à la frange la plus active de la gauche libertaire ? Si le rôle et la place historique de ce mouvement n’est contesté par personne, y compris ses détracteurs, son idéologie continue plus que jamais de cliver en 2021. Retour sur un phénomène et son héritage politique.

À genoux

Entre le 18 mars et le 28 mai 1871, dans une France à genoux face à la Prusse, Paris s’est affranchie d’une République tout juste balbutiante pour s’auto-représenter de façon directe, dans la plus pure tradition anarchiste et libertaire afin de se réapproprier l’Etat de droit et les moyens de production. Avant de se faire liquider dans le sang par les troupes du gouvernement d'Adolphe Thiers, les communards, en à peine plus de deux mois, auront réussi à mettre en place un programme totalement révolutionnaire dont l’application se fera au fil du temps : école laïque, gratuite et obligatoire, droit au travail pour les femmes, suspension des loyers pour les plus précaires, liberté d’association et séparation de l’Église et de l’État. La Commune n’ayant duré que 72 jours, elle n’aura bien sûr pas le temps de mettre en pratique son programme et c’est précisément ce côté « politique de la terre brûlée » qui lui confère ce côté mythique, iconique, qui perdure au-delà du temps. L’équivalent historique d’un James Dean ou une Marylin en somme, une icône qui aurait eu le bon goût...

Contenu disponible gratuitement

71 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+