opinions2022

2022 : De qui la France a-t-elle besoin ?

17/09/2021

OPINION. Les potentiels candidats se bousculent au portillon pour l’élection présidentielle d’avril prochain, avec un florilège d’annonces, de mesures et de promesses. Mais au fond, que doit-on attendre d’un chef d’État ?

2022 : De qui la France a-t-elle besoin ?

Dans la perspective de l’élection du président de la République, nous avons le choix entre faire du neuf avec du vieux, ou bien trouver des individus capables de porter l’étendard national avec dignité, désintéressement, pour conduire le pays avec une autorité vers une destination ambitieuse.

● Beaucoup de choix sont offerts dans la première partie de cette alternative : en effet, celles et ceux qui baignent dans le marigot politique depuis des lustres sont innombrables, inversement proportionnel en masse aux qualités requises pour s’intéresser à la chose publique, la res publica. Citons les baratineurs, les imbus de leur petite personne, les flagorneurs, les intéressés, les représentants des lobbies et autres bonimenteurs, les petits chefs, bref les ambitieux de tout poil dont la morale personnelle est « moi d’abord », soit encore, le pays au service de mes ambitions.

● Prenons également les plus jeunes, censés, apparemment, être moins vermoulus et plus aptes à introduire des nouveautés selon la célèbre formule : aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Cependant ces belles âmes, au physique parfois avantageux, parfois disgracieux, peu importe, sont assez convaincues de leur valeur pour que l’on se pose assez vite la question de la prétention, laquelle débouche assez vite sur la morgue et la suffisance.

Nous avons connu ces diverses catégories depuis des dizaines d’années, si l’on se limite à la Ve République. Quelles en ont été les principales conséquences ?

● L’affaiblissement de la France, selon deux points de vue : celui de sa compétitivité économique, celui de sa position diplomatique internationale, deux critères sur lesquels la France est en net recul. La place de la France dans l’économie mondiale ne cesse de reculer, notre voix à l’ONU est devenue fluette !

● La défiance systémique de la population...

Contenu disponible gratuitement

68 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+