opinionsÉducation nationale

Éducation, liberté, autorité : et si éduquer signifiait apprendre à être libre ?

OPINION. À travers l’exemple de l’éducation islandaise, notre lecteur appelle à repenser l’enseignement à la française sous le prisme de la liberté.

Éducation, liberté, autorité : et si éduquer signifiait apprendre à être libre ?

Interloqué par les priorités wokistes du ministre de l’Éducation nationale, qui procède du conditionnement de masse à une idéologie davantage qu’à un projet éducatif, je me demande si, au fond, la première mission de l’école ne doit pas être d’apprendre aux élèves à être libres.

Prenant en compte la dégringolade catastrophique des classements internationaux de niveaux scolaires comparés qui déshonorent la France, je vais d’abord évoquer le cas islandais qui, je le pense honnêtement, va dans le sens du propos que je vais défendre par ailleurs. L’école islandaise est classée 6e au dernier classement PISA 2022, alors que la France obtient la 26e place. Le modèle mis en place en Islande, en favorisant le bien-être de l’enfant, lui apprend dès le plus jeune âge à développer son libre arbitre et son jugement, tout en le rendant plus libre, socialement plus apte dans son engagement de citoyen. Résumons les principes et règles qu’elle utilise :

L’école est bienveillante, l’atmosphère est paisible et joyeuse. Les classes ne dépassent pas les 6 à 15 élèves. Des rythmes scolaires bien équilibrés et qui respectent le rythme de l’enfant : les cours sont dispensés le matin, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 14 h, avec une pause de 40 minutes le midi. Il y a moins de petites vacances pendant l’année, et 2 mois pendant l'été (de mi-juin à mi-août).

En général, à partir de 11 ans, les enfants ont un professeur par matière, ce sont les enseignants qui se déplacent entre les cours. Les enfants, eux, restent liés à une classe qu’ils garderont toute l’année. Chaque leçon dure 40 minutes. Les plus jeunes peuvent ensuite rester à l’école (jusqu’à 17 h) et ont accès à beaucoup d’activités, comme les échecs, la musique (en particulier, des cours de violons et de ukulele),...

Contenu disponible gratuitement

79 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi