opinionsFiscalité

Fiscalité : vive l’impôt sur le revenu !

20/05/2021

OPINION. Pour notre abonné, spécialiste de la fiscalité des particuliers, il faudrait simplifier et privilégier l’impôt sur le revenu, seul prélèvement permettant une contribution équitable des citoyens, à hauteur de leurs moyens.

Fiscalité : vive l’impôt sur le revenu !

La fiscalité qui s’applique sur les ménages français est notoirement parmi les plus élevées du monde. Une situation qui exaspère la population et qui a été à l’origine, entre autres choses, du mouvement des Gilets jaunes. Pour éteindre l’incendie, Emmanuel Macron a consenti, assez rapidement, une baisse de l’impôt sur le revenu de plusieurs milliards d’euros. Un engagement matérialisé par la baisse de la seconde tranche du barème, de 14 % à 11 %. Un geste qui permet indéniablement une économie pour les foyers redevables de l’impôt sur le revenu.

Mais s’il s’agissait en fait d’une diversion ?

En tant que professionnel de la fiscalité, je suis un défenseur de l’impôt sur le revenu. Je trouve qu’il s’agit de l’impôt le plus juste que nous ayons, car la cotisation est personnalisée. Pour calculer le montant à payer, on vous demande vos revenus, vos charges, la composition de votre foyer… l’effort est donc proportionné à la faculté contributive de chaque citoyen.

Tout le contraire d’un autre impôt dont on ne parle jamais, qui frappe tous les Français de manière aveugle, sans personnaliser l’effort. Je parle de la Contribution sociale généralisée (CSG), qui rapporte chaque année environ 130 milliards d’euros, presque le double de l’impôt sur le revenu (70 milliards). Un prélèvement énorme, assis sur tous les revenus du travail et du patrimoine, dès le premier euro.

Beaucoup de gens pensent être non imposables, car ils ne payent pas l’impôt sur le revenu. En réalité, tous les Français sont imposables, car ils payent la CSG sans s’en rendre compte. Trop peu de gens lisent le détail de leur bulletin de salaire. Même pour ceux qui le font, la CSG ne saute pas aux yeux, car elle est subtilement découpée en deux morceaux : « CSG déductible » et « CSG non déductible...

Contenu disponible gratuitement

68 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+