opinionsDOM

France : le refus de la puissance

24/08/2021

OPINION. On a trop souvent tendance à l’oublier, mais les atouts de la France ne se limitent pas au territoire métropolitain, bien au contraire. Le peuple français a toutes les raisons de rêver de grandeur, même si cette aspiration a été anesthésiée depuis tant d’années par l’impéritie de ses dirigeants et la soumission à l’idéologie néolibérale de l’Union européenne.

France : le refus de la puissance

À écouter les informations des médias grand public, nous pourrions croire que la France se limite à sa partie européenne. Il est vrai que, depuis des décennies, nos gouvernants vivent sous l’influence d’un eurocentrisme exclusif les amenant à ne connaître que les voisins immédiats de la masse territoriale française la plus importante. Nombreux parmi ces politiques qui nous gouvernent ignorent que notre principal voisin est le Brésil avec lequel nous partageons une frontière de 730 kilomètres. Ils ignorent également que la France est un des tout premiers producteurs de nickel au monde et que sa superficie n’est pas de 550 000 km2 comme nous pouvons le lire dans quelques documents aussi incertains que catégoriques, mais de 679 796 km2, pour les seules terres émergées, si nous ne prenons pas en compte la Terre Adélie, et 1 111 196 si nous l’incluons. Leur indifférence, leur myopie ou leur ignorance les poussent à ne s’intéresser qu’à un futur économique restreint par une vision géographique aussi étroite que fausse. Ils demeurent aveugles à l’énorme potentiel de développement des près de 12 millions de kilomètres carrés de domaine maritime appartenant exclusivement à notre pays. À cet espace pourraient encore s’ajouter 1 million de kilomètres carrés. Nous sommes ainsi le second empire maritime au monde derrière les États-Unis. Qui le sait ? Ou qui souhaite le clamer ? À ce titre, la France appartient davantage au Pacifique qu’à l’Europe. À l’heure où le centre de gravité de la planète bascule vers l’Asie, il me semble bon de le dire !

En fait, nous possédons tous les droits souverains sur ces espaces maritimes qui nous ont été accordés par la convention de Montego Bay signée le 10 décembre 1982, et entrée en vigueur le 16 novembre 1994, après sa ratification. La France est chez elle dans...

Contenu disponible gratuitement

90 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+