opinionsVoile islamique

Le voile islamique gonflé au vent de la com'

OPINION. Une campagne publicitaire européenne d’un côté, une polémique sur le hijab dans le sport de l’autre… Ces temps-ci, la promotion du voile islamique en Europe et en France va bon train.

Le voile islamique gonflé au vent de la com'


Dans notre monde d’écrans pourvoyant abondamment (souvent en mode « fun ») les cerveaux en sensations, émotions et récits, l’actualité se donne comme une relation rendue digeste et attractive d’événements ou de débats surgis de la « société » — cette entité incontestable autant que mystérieuse qui, semblerait-il, évolue d’elle-même de son propre mouvement et en un sens le plus souvent orienté vers le progrès tant en tout cas que celui-ci n’est pas entravé. Dans un tel monde rendu compréhensible par la bienveillance didactique des médias, il est bon de s’arrêter aux idées que l’on fait avancer sous la parade colorée des images, de se livrer à cet exercice qu’en un terme un peu savant on appelle la sémiologie.

Prenons deux exemples tirés de l’actualité récente et concernant tous deux les rapports de l’Europe ou de notre pays avec l’Islam qui s’y installe : une affiche du Conseil de l’Europe et l’affaire dite des hidjabeuses.

Le premier fait s’inscrit dans la campagne de promotion du voile, «La liberté dans le hijab », lancée en octobre 2021 par Conseil de l’Europe qui avait soulevé un tollé et avait été retirée. Une campagne cependant reprise ces derniers temps à l’occasion d’un nouveau propos et sous un nouvel angle. Il consiste en un affichage informatif et publicitaire sur le site du Parlement européen d’un visuel où une jeune femme voilée incite à participer à la conférence sur l’avenir de l’Europe (voir illustration), l’affiche proclamant « L’avenir est entre vos mains ». Cette image pourrait faire la couverture d’un magazine féminin vaguement dégenré (on note qu’au-dessous de la tête voilée de tissus amples et à motifs colorés, les vêtements sont plutôt masculins : pantalons et veston de cuir pleine fleur). Sans doute ne faudrait-il pas trop en rajouter sur les qualificatifs qui se multiplient...

Contenu disponible gratuitement

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+