opinionscréolisation

Métissage naturel ou créolisation imposée ?

OPINION. En faisant du métissage une idéologie qu’il faudrait à tout prix promouvoir comme un horizon indépassable, les adeptes de la créolisation nuisent paradoxalement à la diversité qu’ils prétendent défendre.

Métissage naturel ou créolisation imposée ?


Début des années 80, dans le département de l’Ariège, aux marches pyrénéennes. Pleins d’entrain et surtout d’appétit après une lumineuse journée de ski, nous partons nous approvisionner en truites. Selon les dires des anciens, il se trouve un élevage tout au fond d’une vallée sombre et perdue, un hameau aux bâtisses misérables… des volets qui s’entrouvrent et qui grincent… visages inquiétants qui nous scrutent. Je crois discerner dans l’ombre la silhouette de l’adolescent au banjo de Délivrance, le formidable film de John Boorman… Payer en hâte et déguerpir au plus vite.

Dans ce département somptueux et sauvage, car dépeuplé par la guerre et l’exode rural, la consanguinité fit des ravages. Plus à l’ouest, vers les hautes Pyrénées, vivaient encore, selon les rumeurs, les derniers des cagots ; ces humains de petite taille mis au ban de la société. Peut-être une carence en iode qui provoquait des goitres exophtalmiques comme d’autres symptômes étranges et donc discriminants. Les fameux « crétins des Alpes » dans un autre massif.

D’autres voyageurs bien plus aventureux nous ont rapporté de leurs explorations lointaines des histoires édifiantes et nous ont relaté de bien étranges coutumes. Sur les hauts plateaux himalayens comme sur des atolls isolés dans l’immensité du Pacifique, les natifs offraient l’hospitalité avec une générosité décoiffante : gîte, couvert… et jeunes femmes offertes ! Ce n’est pas qu’ils pratiquaient l’amour libre avant l’heure. C’était plutôt l’instinct vital d’un renouvellement des gènes qui faisait leur loi. Quand les étrangers sont aussi rares, il ne faut pas laisser passer l’occasion divine d’accepter un peu de sang neuf. L’homme repartira, mais l’enfant de sang mêlé restera pour le bénéfice du groupe.

Que penser du métissage d’aujourd’hui ? Outre les nécessités biologiques relatées ci-dessus, il existe tout simplement des métissages qui sont les fruits de l’amour, de rencontres...

Contenu disponible gratuitement

57 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+