opinionsImmigrationabonnés

Sommes-nous tous d’extrême-droite ?

07/04/2021

VOS IDÉES. Cette semaine, notre abonné s’indigne du traitement public réservé aux personnes qui « dévient » de la pensée dominante sur les thèmes de l’immigration, de la religion ou de l’Union européenne. Catégoriser quelqu’un « d’extrême-droite » est alors un moyen facile de refuser toute réflexion.

Sommes-nous tous d’extrême-droite ?

NB : Il est urgent de désacraliser le sujet de l’immigration. Retrouvez nos analyses, nos diagnostics et nos prescriptions dans notre nouveau numéro Front Populaire n°4 : Immigrations, éviter le naufrage.

Nous mettons à l’honneur aujourd’hui l’idée qui a recueilli le plus de mentions « j’aime » dans la section « vos idées » la semaine dernière (entre le lundi 29 mars et le dimanche 4 avril). Elle a été publiée le 29 mars par notre abonné Aunomdekovacevic :

« Où suis-je sur l'échiquier politique ? Plutôt laïc, je respecte les règles républicaines, pas raciste, pas sexiste, pour le droit d'être qui vous voulez, l'égalité des chances dans la société, pour une bonne éducation, pour la recherche, le progrès en général, la liberté d'entreprendre etc., mais voilà je suis contre l'immigration incontrôlée, Maastricht, le regroupement familial, le droit du sol, les dérives sectaires des religions, dès lors je suis catégorisé comme extrémiste de droite ! »

Cette remarque met en avant le décalage important – que de nombreux abonnés de Front Populaire semblent partager, et plus largement beaucoup de Français – entre le positionnement politique individuel ressenti comme cohérent et logique, et le regard extérieur accusatoire et réprobateur de ce qu’on appelle parfois le « camp du Bien ».

Notre abonné explique en effet adhérer aux principes républicains, ne pas être raciste, et même être pour le « progrès », ce qui ne le classe a priori pas à l’extrême-droite. Allons plus loin, la valeur « progrès » est même, dans l’histoire des idées politiques, le principal marqueur idéologique de la gauche (voir Jean-Claude Michéa, Les Mystères de la Gauche). Sans parler de la lutte contre les dérives sectaires des religions qui est elle aussi largement un marqueur de gauche. Et pourtant, ses prises de position sur l’immigration et...

Contenu réservé aux abonnés

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+