opinionsparentalité

Usage du smartphone : pour que les enfants restent souverains

08/10/2022

OPINION. Déconnexion du réel, conformisme, pornogrpahie… Les conséquences de l’usage du smartphone touchent particulièrement les mineurs. Faut-il les en préserver ? Notre lecteur ouvre le débat.

Usage du smartphone : pour que les enfants restent souverains

Quand arrêtera-t-on de se voiler la face sur les méfaits du smartphone chez les adolescents ?

Violés par la pornographie, poussés au suicide par le trafic de « nude », rendus dépressifs par la dictature de standards corporels inatteignables, abrutis par les jeux vidéo — vis-à-vis desquels certains évacuent tout recul, notamment par rapport à la violence —, manipulés par les réseaux sociaux sur lesquels règnent idéologues et « influenceurs » de tout poil, scotchés par les notifications, utilisés par les financiers et les marchands, épuisés par le manque sommeil, dépersonnaliséspar certaines idéologies, ne sachant plus écrire ni réfléchir, ne pouvant penser par eux-mêmes, ni « garder le pouvoir sur soi-même », comme le disait Jurgen Habermas, confondant connexion et relation.

Certains parlent d’ouverture au monde : avant de s’ouvrir au monde, il faut savoir qui on est soi-même, et ce n’est pas le smartphone qui va y contribuer. Il aboutirait plutôt à se percevoir tel que les manipulateurs veulent qu’on le fasse. Accessoirement et paradoxalement, une partie de la production électrique est utilisée pour transformer en zombies ceux pour qui on devrait ménager la planète. Certains disent qu’il n’y a pas de solution. Bien sûr qu’il y a en a. Où qu’il y en aurait… Le contrôle parental est, à ce sujet, illusoire, car nul ne doute que l’agilité numérique des adolescents leur fera trouver rapidement les parades ad hoc.

La première solution, l’interdiction du smartphone chez l’adolescent (un « simple » téléphone devrait suffire pour la sécurité des enfants se rendant au collège), mais elle doit être généralisée, et imposée. Parce que, sauf exception, les parents ne sont plus à même de lutter seuls contre ce phénomène mondial. Malheureusement, de nos jours la finance et les lobbies ont le pouvoir sur la politique…

La deuxième, que les...

Contenu disponible gratuitement

6 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi