politiqueImmigration

Arnaud Montebourg durcit (un petit peu) son discours sur l’immigration

08/11/2021

ARTICLE. Invité dans Le Grand Jury dimanche 7 novembre, Arnaud Montebourg a annoncé vouloir « bloquer tous les transferts d’argent privé » vers les pays refusant de rapatrier leurs illégaux. Si, à droite de l’échiquier politique, l’annonce n’a fait que quelques vagues, les réactions indignées à gauche ne se sont pas fait attendre.

Arnaud Montebourg durcit (un petit peu) son discours sur l’immigration


« Erreur cruelle », « proposition de l’extrême-droite » ou au contraire proposition d’une « gauche réaliste », les annonces d’Arnaud Montebourg sur l’immigration – sujet que la gauche a une fâcheuse tendance à esquiver – ont beaucoup fait réagir au sein de la classe politique. Invité de l’émission politique Le Grand Jury de RTL, LCI et Le Figaro le dimanche 7 novembre, le candidat à la présidentielle a proposé le blocage de « tous les transferts d’argent privé » à l’encontre des pays refusant de rapatrier leurs ressortissants visés par une Obligation de quitter le territoire français (OQTF) – qui ne seraient en l’état que très marginalement appliquées.

« Il y a 11 milliards de transferts d’argent qui passent par Western Union sur l’ensemble des pays d’origine. C’est une manne pour ces pays et nous avons besoin aujourd’hui de dire : ça suffit ». Western Union obéit en effet dans sa réglementation aux lois en vigueur dans les États où ses transferts se font et serait donc dans l’obligation de respecter une interdiction de ces transferts dans le cas où l’État français le déciderait. Par cette mesure « provisoire» de blocage financier, Arnaud Montebourg estime que les pays d'origine seront ainsi contraints de respecter la coopération, « s'ils veulent continuer à avoir le soutien de la diaspora – ce qu'ils réclament ». Reste à savoir si une telle mesure sera applicable en restant dans le cadre européen – ce que Montebourg, qui se dit opposé au Frexit, défend. Le socialiste a estimé par ailleurs que la France ne « parvient plus à intégrer ». Une manière comme les autres de « muscler son bras droit ».

À gauche, très large rejet de la proposition

Si l’annonce d’Arnaud Montebourg a été bien reçue à droite (Éric Zemmour l’a...

Contenu disponible gratuitement

60 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi