politiqueGérald Darmaninabonnés

Chaos à Saint-Denis : Darmanin botte en touche, mais les Anglais ne sont pas dupes

30/05/2022

ARTICLE. Dans une conférence de presse tenue ce lundi 30 mai, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a insisté sur le fait que les incidents qui ont eu lieu en marge de la finale de la Ligue des Champions au Stade de France étaient avant tout liés à « la fraude massive, industrielle et organisée de faux billets » du côté des supporters anglais. Un discours qui ne correspond pas à la réalité dénoncée par bon nombre d’observateurs, français comme étrangers, présents sur place.

Chaos à Saint-Denis : Darmanin botte en touche, mais les Anglais ne sont pas dupes


« Pour le rayonnement de la France ». C’est en ces termes qu’Emmanuel Macron s’était félicité que la finale de la Ligue des Champions 2022 se déroule à Saint-Denis, aux abords de la capitale. En raison de la guerre en Ukraine, l’UEFA, instance organisatrice de l’événement, avait retiré fin février l’organisation à Saint-Pétersbourg. Mais c’est bien aux yeux du monde entier que la France s’est ridiculisée. Depuis le soir de la finale entre le Real Madrid et Liverpool, les ambiguïtés dans les éléments de langage du gouvernement s’accumulent.

Tout d’abord, il est difficile de nier que la vérification des billets aux abords du stade a été un échec total. Seulement quatre couloirs au niveau du RER D et une douzaine à la sortie du RER B avaient été mis en place ; la grève sur le RER B et l’absence de réorientation des supporters ont congestionné les couloirs du côté du RER D, avec un système de pré-filtrage totalement inopérant. Mais pour l’UEFA ou les autorités françaises, les coupables étaient tout trouvés.

La faute aux supporters anglais

Le soir même de la finale, l’UEFA publiait un communiqué dans lequel elle justifiait le décalage du coup d’envoi (21h36 au lieu de 21h) par le « retard » pris par plusieurs milliers de supporters anglais pour arriver au stade. Peu après la rencontre, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin décrit sur Twitter «...

Contenu réservé aux abonnés

77 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+