politiqueRussie

De Matignon à Zaroubejneft, l’étrange parcours de François Fillon

05/07/2021

ARTICLE. François Fillon aurait été nommé au conseil d’administration du groupe pétrolier public russe Zaroubejneft. Une nomination qui sonne comme la récompense de plusieurs décennies de postures pro-russes de la part de l’ancien premier ministre.

De Matignon à Zaroubejneft, l’étrange parcours de François Fillon

D’après l’agence de presse russe Interfax, François Fillon aurait été nommé au conseil d’administration du groupe pétrolier public russe Zaroubejneft. Cette nomination serait effective depuis le 28 juin. L’ancien premier ministre entrerait au sein du groupe russe via sa société de conseil Apteras Sarl, qu’il a fondé depuis 2017. Une société qui travaille avec des entreprises françaises implantées en Russie, désireuses de bénéficier du carnet d’adresses avantageux qu’a su se constituer l’ancien candidat à la présidentielle tout au long de sa vie politique.

François Fillon n’arrive pas dans l’anonymat au sein de Zaroubejneft. Sa nomination a été validée par le Premier ministre russe Mikhaïl Mishustin dans un arrêté gouvernemental datant du 10 juin 2021. Le groupe pétrolier étant détenu à 100% par le gouvernement fédéral, nul doute que Vladimir Poutine soit à la baguette. L’ex-chef du gouvernement français va donc exercer le rôle de « représentant de la Fédération de Russie »… soit plus ou moins celui  de représentant commercial de cette compagnie pétrolière d’État russe qui construit des infrastructures pétrolières à l’étranger (Algérie, Vietnam, Inde…) et qui cherche à étendre ses activités dans les Balkans ou encore en Amérique latine.

Circulez, il n’y a rien à voir

Cette nouvelle a fait grincer quelques dents en France. « L’argent qui pourrit tout, qui corrompt jusqu’à la conscience des hommes », a ainsi commenté Olivier Faure, paraphrasant François Mitterrand. « Quand vous avez été un responsable public de premier plan et que vous affichez de cette manière que vous êtes sous la coupe d’un puissant État étranger, il y a quelque chose qui moi, me heurte », a surenchéri François Bayrou sur RTL dimanche 4 juillet.

François Fillon balaie d’un revers de main ces critiques : « Aujourd’hui, j’ai quitté la vie publique et je développe mes activités de conseil international....

Contenu disponible gratuitement

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+