politiqueLégislativesabonnés

Élections législatives : le bloc maastrichtien est blessé mais pas vaincu

20/06/2022

ARTICLE. Si le revers de la majorité présidentielle aux législatives est indiscutable, le bloc maastrichtien n’a pas pour autant perdu toute son influence à l’Assemblée nationale. Sur les sujets liés à l’Europe, Emmanuel Macron pourrait compter sur d’autres partis européistes pour faire avancer son agenda.

Élections législatives : le bloc maastrichtien est blessé mais pas vaincu


Le bloc maastrichtien fait de la résistance. À peine les résultats du second tour des élections législatives tombés, les macronistes se sont empressés d’appeler à « composer » en vue de la prochaine législature. Loin d’obtenir la majorité absolue – fixée à 289 députés sur 577 –, Ensemble ! ne disposera « que » de 245 députés. Il faudra donc, pour Emmanuel Macron, mettre de côté l’outrecuidance et des ambitions d’hégémonie affichées maintes fois depuis son installation à l’Élysée en 2017. Mais les partis maastrichtiens continueront de dominer l’Assemblée nationale.

Les exigences de la « reparlementarisation »

Depuis 2002, les présidents successifs s’étaient habitués à avoir une confortable majorité. Les députés godillots n’avaient plus...

Contenu réservé aux abonnés

78 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+