politiqueJean-Luc Mélenchon

« La chute » : grandeur et décadence de Jean-Luc Mélenchon

07/10/2020

CRITIQUE. Dans « La chute » (Editions du Rocher) Hadrien Mathoux, journaliste politique à Marianne, relate comment Jean-Luc Mélenchon, leader d’un mouvement fascinant à de nombreux égards, s’est retrouvé emprisonné de son pacte dangereux avec les islamo-gauchistes après avoir abandonné les classes populaires.

« La chute » : grandeur et décadence de Jean-Luc Mélenchon

24 avril 2017. La France insoumise (LFI) réalise un score remarquable : plus de 7 millions de citoyens ont voté Jean-Luc Mélenchon, soit 19,58 % des suffrages exprimés. Comment expliquer que, à peine deux ans plus tard, le parti stagne à 6 % aux européennes, et que trois quarts des Français (72%) ont une mauvaise opinion du leader des Insoumis alors qu’ils étaient 42% à le percevoir positivement en septembre 2017 ? Ce sont ces questions auxquelles se propose de répondre Hadrien Mathoux, journaliste politique à Marianne, dans son ouvrage La Chute (Editions du Rocher). Cette enquête, commencée au début de l'été 2018 et achevée au printemps 2020, se présente comme l’autopsie politique Jean-Luc Mélenchon et plus largement de La France insoumise.

A la tête d’un mouvement fondé en février 2016, Jean-Luc Mélenchon a atteint l’objectif politique qu’il poursuivait depuis dix ans : dégager le Parti socialiste de sa position hégémonique à gauche. Mais en deux ans, les Insoumis ont vécu une période apocalyptique, avec les départs de très nombreux cadres, de lourds désaccords internes, des affaires judiciaires, une défaite électorale retentissante aux européennes... En mêlant documentation, suivi quotidien de l'actualité du mouvement, et une centaine d’entretiens avec des Insoumis, de Jean-Luc Mélenchon à des militants anonymes en passant par les députés, Hadrien Mathoux avait simplement prévu de suivre LFI et d'analyser les défis auxquels était confronté le mouvement. Finalement ce qui devait être un témoignage de journaliste sur le terrain s’est transformé en autopsie.

L’autopsie politique de Jean-Luc Mélenchon d’abord, un personnage hors norme autant par son parcours que ses débordements. Sa campagne et son score de 2017 (il était pour beaucoup inimaginable qu'un candidat de gauche radicale rassemble près de 20% des voix lors d'une présidentielle) ont fait de LFI un parti crédible à l'accession au pouvoir. Un...

Contenu disponible gratuitement

48 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+