politiqueislamogauchismeabonnés

La France Insoumise à la rescousse d'Hassan Iquioussen

01/09/2022

ARTICLE. La LFI se trouve bien isolée dans sa défense de l’imam Hassan Iquioussen, menacé d'expulsion. Une manière de renvoyer l’ascenseur à un électorat qui a voté massivement en sa faveur ?

La France Insoumise à la rescousse d'Hassan Iquioussen


Pourquoi la LFI se sent-elle à ce point obligée de donner des gages à l’islamogauchisme, allant jusqu’à défendre un prédicateur qui s’est fait remarquer par des prises de position antisémites et misogynes ? Une note confidentielle du renseignement territorial, relayée par Europe 1, peut donner une (des) explications(s). Si cette fiche de lecture du service central du renseignement territorial écrite le 17 mai 2022 n’apprend au final rien de bien nouveau, elle rappelle le lien fort qui unit une partie de l’électorat musulman et la France Insoumise.

D’une part, « Les prises de position de Jean-Luc Mélenchon sur la loi séparatisme » lui aurait «attiré les faveurs de nombreux influenceurs communautaristes ». Rappelons en effet les propos de l’indigéniste Houria Bouteldja, qui qualifiait Jean-Luc Mélenchon de «butin de guerre» des décoloniaux. D’autre part, la candidature d’Éric Zemmour aurait «suscité une vive inquiétude parmi les fidèles», faisant du chef de la France Insoumise une valeur refuge. Ainsi, une étude IFOP- La Croix publiée le 11 avril dévoilait que lors du premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait recueilli 69% des voix des électeurs musulmans.

Dans ces conditions, il faut bien que LFI donne des gages à cet électorat. Même si cela implique de faire un grand écart permanent entre les valeurs universalistes, de gauche, féministes, antiracistes et égalitaristes que ce camp prétend défendre, et l’islamogauchisme. Ce 30 août, le Conseil d’État a invalidé la décision du tribunal administratif de Paris et autorisé l’expulsion du prédicateur du Nord proche des frères musulmans, Hassan Iquioussen, qui demeure introuvable. Aussitôt, certains membres de la France insoumise ont rué dans les brancards.

Clientélisme contre consensus

« Je combats les propos de l’imam Hassan Iquioussen, mais on ne combattra pas l’obscurantisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie en sortant de...

Contenu réservé aux abonnés

57 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+